/news/coronavirus
Navigation

Possibles restrictions en France jusqu'en avril 2021

Possibles restrictions en France jusqu'en avril 2021
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement français souhaite pouvoir appliquer des mesures de restriction de circulation, de rassemblements ou d'ouvertures d'établissements au moins jusqu'au 1er avril 2021 pour lutter contre la COVID-19 selon un projet de loi présenté mercredi en Conseil des ministres. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Ces restrictions qui pourraient s'appliquer sur tout ou partie du territoire seraient adaptables en fonction de l'intensité de l'épidémie.

Après une première vague qui a fait 30 000 morts au printemps et un confinement général de deux mois, la France traverse actuellement une deuxième vague de l'épidémie.

2 168 personnes sont actuellement en soins intensifs ou en réanimation, un chiffre au plus haut depuis la mi-mai. 33 885 sont mortes de la maladie depuis le début de l'épidémie.

Vingt millions de Français vivent depuis samedi sous le régime d'un couvre-feu nocturne de 21H00 à 06H00.

Plusieurs nouveaux départements vont basculer en alerte maximale jeudi et de nouvelles métropoles concernées par le couvre-feu.

La France est sous le régime de l'état d'urgence sanitaire, rétabli par simple décret et en vigueur jusqu'au 16 novembre. Son extension au-delà d'un mois nécessite un vote du Parlement. Dans leur projet de loi, le gouvernement souhaite pouvoir le prolonger jusqu'au 16 février 2021.

L'état d'urgence sanitaire, créé à l'occasion de la crise de la COVID-19, avait déjà été mis en place du 23 mars au 10 juillet 2020.

Ce régime d'exception autorise, si nécessaire, à limiter voire interdire les déplacements, ou à instaurer des confinements partiels ou complets de la population.

L'Assemblée nationale siègera exceptionnellement samedi et dimanche pour examiner ce projet de loi qui ira ensuite devant l'autre chambre, le Sénat.