/sports/baseball
Navigation

Brandon Lowe permet aux Rays d’égaliser la Série mondiale

Brandon Lowe permet aux Rays d’égaliser la Série mondiale
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Brandon Lowe a cogné deux circuits pour aider les Rays de Tampa Bay à vaincre les Dodgers de Los Angeles 6 à 4 et ainsi créer l’égalité 1-1 dans la Série mondiale, mercredi à Arlington.

Lowe a tout d’abord réussi une première longue balle en solo dès la manche initiale, avant de donner cinq points d’avance aux Rays avec un circuit de deux points lors du cinquième tour au bâton.

Il s’agit en quelque sorte d’un réveil offensif pour Lowe, qui n’avait expédié qu’une seule balle dans les gradins depuis le début des éliminatoires. Avant le duel de mercredi, il montrait une moyenne au bâton de ,107, contre une moyenne de ,269 en saison régulière. Il avait par ailleurs envoyé 14 balles dans les gradins en 56 matchs avant le tournoi éliminatoire.

Lowe a par ailleurs permis aux Rays d’établir un nouveau record du baseball majeur avec 28 circuits en une saison lors des éliminatoires.

Wendle donne le coussin

Joey Wendle a également eu son mot à dire dans la victoire puisqu’il a cogné un double bon pour deux points lors du quatrième tour au bâton. Il a en effet poussé Ji-Man Choi et Manuel Margot vers la plaque.

Les Dodgers auraient pourtant pu éviter cette poussée offensive puisque le joueur de deuxième but Enrique Hernandez a bousillé un double jeu en jonglant avec la balle quelques instants auparavant avec un retrait déjà au tableau.

Snell en grande forme

Blake Snell était le partant pour les Rays et il a très bien fait jusqu’en cinquième manche. Alors qu’il n’avait toujours pas donné de coup sûr, il a effectué un tir au goût de Chris Taylor, qui l’a expédié en dehors des limites du terrain pour produire deux points.

Il a finalement donné deux points, autant de frappes en lieu sûr et quatre passes gratuites en quatre manches et deux tiers. La victoire est toutefois allée au dossier de Nick Anderson et Diego Castillo a réussi le sauvetage en réalisant le dernier retrait.

Dans le clan des Dodgers, Tony Gonsolin a amorcé le match. Il a donné un coup sûr en une manche et un tiers avant d’être retiré du monticule. Il a également concédé un but sur balles et retiré un frappeur sur des prises avant de céder sa place.

Les deux clubs profiteront d’une journée de congé jeudi, avant de reprendre l’action à Arlington vendredi.