/news/coronavirus
Navigation

Éclosion majeure de COVID-19: les travailleurs d’Olymel ne sont pas rassurés

Éclosion majeure de COVID-19: les travailleurs d’Olymel ne sont pas rassurés
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

À la suite du décès d’un des leurs, les employés d’Olymel à Vallée-Jonction sont toujours inquiets de contracter le virus, même si les autorités de la Santé publique considèrent qu’il n’y a pas lieu de procéder à la fermeture de l’usine, malgré l’explosion des cas.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: le maire de Lévis s’inquiète de «l’explosion» des cas dans Chaudière-Appalaches

«Au lieu de baisser les chaînes de production, l’employeur les a augmentées. Il met du monde qui n’est pas formé sur des postes de travail», s’inquiète Martin Maurice, président du syndicat des travailleurs d’Olymel, à Vallée-Jonction.  

En fin de soirée mercredi, le syndicat a demandé à l’employeur de fermer l’usine pour deux semaines ou de tester l’ensemble des 1050 travailleurs ou, du moins, ceux qui ne l’ont pas encore été. La fermeture de l’usine n’est pas envisagée par Olymel.  

«Bien sûr qu’on est déçu, il y a des gens qui sont inquiets parce qu’ils travaillent avec d’autres personnes qui sont en attente de test. Les travailleurs qui ont passé les tests en usine avec la Santé publique ont toujours continué à travailler. Seulement ceux qui ont passé des tests à l’extérieur de l’usine avec des symptômes sont en isolement en attendant leur résultat», a fait savoir M. Maurice. 

Ce que disent les chiffres

Du côté du CISSS Chaudière-Appalaches, on confirme que 159 dépistages ont été réalisés et que 40 personnes ont contracté le virus. L’employeur dit qu’il y a 54.   

«Le dépistage se poursuit et d'autres résultats sont attendus en mi-journée aujourd'hui [jeudi]», a affirmé Mireille Gaudreau, porte-parole, soulignant qu’il existe un décalage entre les données qui sont comptabilisées et celles qui sont diffusées. 

Néanmoins, la Direction régionale de santé publique juge qu'il n'est pas requis de fermer l'usine et a fait ses recommandations pour s'assurer de l'application des mesures de prévention, a ajouté Mme Gaudreau.  

Le syndicat maintient toujours que c’est plutôt autour de 80 personnes qui sont infectées. 

«Mardi, il y avait 40 personnes testées positives et il y a 20 autres cas qui sont rentrés hier [mercredi]. J’ajoute à ça une vingtaine de personnes "reliées", c’est-à-dire qui vivent avec des personnes positives et qui sont sorties automatiquement du milieu de travail. Ces personnes ne passeront pas de test, car elles sont déclarées automatiquement positives», a indiqué M. Maurice.  

La mise à jour qui sera faite jeudi après-midi devrait permettre d’en savoir plus. M. Maurice ajoute que les travailleurs d’Olymel viennent de partout dans la grande région de Québec et non seulement du territoire de Chaudière-Appalaches.  

Début de l’éclosion

L’éclosion dans l’usine a débuté le 22 septembre. Un dépistage massif du quart de jour a eu lieu les 19 et 20 octobre auprès des employés de la salle de découpe où il y a eu une concentration des cas.  

Au cours de l’appel du Journal, jeudi matin, deux nouveaux cas confirmés se sont ajoutés à la liste du syndicat. 

L’employeur affirme ne ménager aucun effort pour contenir l’éclosion. 

«Ajourd’hui, une communication sera diffusée auprès de l’ensemble des employés concernant les conclusions de la visite des autorités de la Santé publique, avec la CNESST et le syndicat», a informé Richard Vigneault, porte-parole.  

«Selon ce rapport, il n’y a pas de raison d’élargir le dépistage à d’autres secteurs de l’usine. Il y aura un protocole mis en place pour les employés de la salle de découpe indiquant aux travailleurs quoi faire s’ils n’ont pas encore subi le test. Lorsqu’on a des symptômes, il faut les déclarer. Quand on a un masque à porter, il faut le garder. Tous ces rappels-là seront faits», a indiqué M. Vigneault.  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres