/entertainment/tv
Navigation

Histoires de coming out à MOI ET CIE

Debbie Lynch-White pilotera une série documentaire

Debbie Lynch-White
Photo courtoisie Debbie Lynch-White animera L’histoire de mon coming out au printemps 2021 à Canal Vie.

Coup d'oeil sur cet article

Debbie Lynch-White explorera diverses histoires de coming out sur MOI ET CIE au printemps. 

La comédienne, qu’on a connue dans Unité 9, pilotera L’histoire de mon coming out, une série documentaire dans laquelle des personnalités connues lui raconteront leur sortie du placard. Au fil des 12 épisodes, elle recueillera aussi les témoignages de gens du public ayant traversé une telle période.

  • ÉCOUTEZ Debbie Lynch-White sur QUB radio:

Les tournages s’amorceront cet hiver. « On veut couvrir tous les aspects du coming out, souligne-t-elle au téléphone. Un coming out difficile, un coming out facile, un coming out dans l’univers du sport, un coming out en région... On veut montrer des personnes courageuses. On veut montrer comment ces personnes ont révélé leur orientation sexuelle. »

Une idée originale

Produite par N12 Productions (Proprio en otage, L’avant-match des foodies) en collaboration avec Québecor Contenu, la série émane d’une idée de Debbie Lynch-White sur laquelle elle a commencé à travailler peu après Noël l’an dernier.

« Le coming out, ce n’est pas un sujet dont on parle beaucoup, signale-t-elle. Je n’ai pas trouvé de documentaires ou d’émissions là-dessus. Je trouvais qu’il y avait quelque chose d’intéressant à démystifier. » 

Une première

Réalisée par Maude Sabbagh (Face à la rue), L’histoire de mon coming out marquera les débuts de Debbie Lynch-White comme intervieweuse. La comédienne est toutefois en terrain connu puisque, ayant fait le sien en 2015, elle sait combien c’est une étape importante.

« J’ai l’impression que je vais rencontrer des amis, déclare-t-elle. Il y a quelque chose de décontracté et décomplexé dans notre approche. »

L’actrice croit qu’avec sa qualité d’écoute, elle saura relever le défi qui l’attend.

« J’aime les gens. J’aime les connaître. Dans des soupers, je suis tout le temps celle qui part le gros sujet de discussion. J’aime qu’on réfléchisse ensemble. »

Ce projet a permis à Debbie Lynch-White de s’occuper au printemps dernier, alors que tous les tournages en fiction étaient suspendus.

« Ç’a été un beau projet de confinement. Ça m’a donné beaucoup à travers toute cette perte de contrats. »