/finance/business
Navigation

Le Panier Bleu lance un catalogue de 500 000 produits

Le Panier Bleu lance un catalogue de 500 000 produits
Photo d'archives Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Afin d’aider les commerçants d’ici et fournir un nouvel outil aux consommateurs pour leurs emplettes des Fêtes, le Panier Bleu lance un catalogue en ligne comptant plus ou moins 500 000 produits.  

• À lire aussi: Les commerçants préparent des plans B

« Depuis le lancement du Panier Bleu, plusieurs consommateurs ont manifesté le désir de pouvoir rechercher non seulement des commerçants, mais aussi des produits directement sur la plateforme », a indiqué dans un communiqué le directeur général, Alain Dumas. 

Environ 2000 entreprises

Ce nouveau service est déjà disponible sur le site de l’organisme à but non lucratif. Pour acheter un produit, le consommateur doit toutefois toujours passer par le site transactionnel du détaillant. Environ 2000 entreprises québécoises affichent de la marchandise dans ce catalogue.  

Pour réaliser ce chantier, le Panier Bleu dit s’être associé avec la société québécoise Lightspeed, qui offre des solutions aux commerçants pour le commerce électronique. D’ailleurs, tous les clients de Lightspeed ayant un site transactionnel se retrouvent dans le catalogue. 

La direction du Panier Bleu précise également qu’il s’agit d’une première mouture d’un projet « appelé à grandir de jour en jour ». 

  • Écoutez François Lambert critiquer le Panier Bleu sur QUB radio  

« Dorénavant, plutôt que de chercher un produit sur le site d’un géant international, les Québécois pourront d’abord aller sur le Panier Bleu », avancent les responsables. 

Après avoir investi 975 000 $ au printemps pour la création du Panier Bleu, Québec a réinjecté 3,15 millions $ en septembre dans cette aventure. 

Commencer tôt pour les Fêtes

Même s’il reste encore plusieurs semaines avant le temps des Fêtes, plusieurs détaillants et associations dans le commerce de détail ont récemment demandé aux consommateurs de commencer leur magasinage plus tôt cette année afin d’éviter l’engorgement des réseaux de livraison.

Déjà, Postes Canada craint d’importants retards pour décembre. 

D’ailleurs, selon un sondage réalisé pour la société de la Couronne, 48 % des consommateurs canadiens comptent dépenser principalement ou exclusivement en ligne pendant les Fêtes.