/world/usa
Navigation

Dernier débat Trump-Biden: le verdict de nos experts

Coup d'oeil sur cet article

Cinq chroniqueurs du Journal vous présentent leur analyse du dernier débat entre le candidat démocrate Joe Biden et le président américain, Donald Trump, dans le cadre de la campagne présidentielle. 

• À lire aussi: Fact-check, le dernier débat

• À lire aussi: Débat civilisé sur fond d’attaques personnelles

• À lire aussi: Trump c. Biden, un dernier round maîtrisé sans K.-O. final

• À lire aussi: Biden prend un risque en assumant vouloir sortir du pétrole

Pierre Martin  

Pas de K.-O. au débat de la dernière chance

Pour faire oublier son catastrophique premier débat, Donald Trump devait garder un minimum de contrôle. Il y est parvenu. 

Son défi était de présenter un plaidoyer persuasif pour sa réélection, au-delà des rodomontades et des promesses grandiloquentes. 

Il ne l’a pas fait. Il a préféré cultiver sa base en colportant des rumeurs sur Joe Biden et en répétant ses mensonges habituels. 

Biden s’en est bien tiré, mais il aurait pu exposer davantage les échecs, les mensonges et la corruption de son vis-à-vis. 

Il n’y a pas eu de K.-O. 

Ce débat ne changera pas la donne.

Normand Lester  

Trump plus posé, mais toujours menteur

Trump se devait de convaincre les femmes et les plus de 65 ans de voter pour lui. Il a été incapable de le faire. 

Il était plus posé et plus cohérent que durant le premier débat, mais Biden était mieux informé et mieux préparé.

Sur le coronavirus, ignorant la réalité, Trump a continué à dire que la pandémie était en train de s’estomper, alors que Biden a averti que les États-Unis se dirigeaient vers un hiver sombre. 

Trump a facilement remporté la soirée pour ce qui est du nombre de propos faux, mensongers ou trompeurs qu’il a tenus.

Luc Laliberté  

Trump solide sous pression

Parce qu’il tire de l’arrière dans les sondages et parce que des élus républicains se distancient de plus en plus du président, Donald Trump devait offrir une performance solide. 

Après les attaques dirigées contre la modératrice et la commission chargée d’organiser les débats, plusieurs appréhendaient le pire. 

Nous avons eu droit à un Trump discipliné et en contrôle, qui malgré plusieurs affirmations erronées, a su marquer des points. 

Si Joe Biden n’a pas trébuché, son objectif principal, il n’a guère suscité d’enthousiasme. 

Avantage Trump.      

  • ÉCOUTEZ la chronique de Luc Laliberté à QUB radio :   

Loïc Tassé  

Biden percutant, la cassette de Trump

Ton étonnamment calme de la part de Trump et plus animé de la part de Biden. Biden plus détendu. Trump avait souvent l’air agacé. Débats plus civilisés. 

  • Écoutez Loïc Tassé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

Biden souvent plus concret que Trump, par exemple, quand il propose des solutions très concrètes pour contrer la pandémie. 

Biden s’est montré plus présidentiel que Trump, notamment lorsqu’il a dit qu’il ne divisait pas les Américains en États démocrates et républicains, que tous étaient des Américains. 

Trump était sur la défensive, par rapport à la pandémie et à ses impôts. Biden a été faible lorsqu’il a été attaqué sur son fils et ses affaires en Ukraine ou ailleurs. 

Débat frustrant car l’animatrice ne laissait pas les candidats entrer plus en profondeur, par exemple concernant la Corée du Nord.

Quelques bonnes flèches de part et d’autre, mais au total, Biden était plus percutant. 

Richard Latendresse  

Présidentiel, mais ça ne durera pas

Joe Biden s’est essayé. Il a piqué et repiqué son adversaire républicain. Il l’a cherché autant comme autant. Il ne l’a pas trouvé. 

Donald Trump s’est enflammé, mais rien à voir avec le politicien agressif, irrespectueux et incohérent du premier débat.

Mieux, Trump a pu répéter ses allégations sur la persécution dont il se dit victime de la part de « démocrates fous », sur la prétendue corruption de la famille Biden et sur le fait qu’il n’y a « personne de moins raciste » que lui.

Si Trump avait eu ce tempérament tout au long de sa présidence, sa campagne se porterait beaucoup mieux aujourd’hui. 

Bien joué pour ce débat, mais c’est trop peu trop tard.   

  • Écoutez aussi ce que Mario Dumont et Benoît Dutrizac ont pensé de ce débat sur QUB radio:   

Les notes  


Martin Tassé Lester Laliberté Latendresse Moyenne
Joe Biden 7/10 8/10 8/10 6/10 6/10 7/10
Donald Trump 6/10 7/10 5/10 7/10 7/10 6,4/10