/sports/football
Navigation

Victoire surprise des Eagles sur les Giants

Boston Scott
Photo AFP Boston Scott

Coup d'oeil sur cet article

Les Eagles de Philadelphie ont inscrit un touché décisif alors qu’il restait 40 secondes à écouler au match pour vaincre les Giants de New York 22 à 21, jeudi soir, au Lincoln Financial Field. 

Boston Scott a joué les héros en captant à bout de bras une remise pas commode de Carson Wentz. Ce jeu de 18 verges a donné une mince priorité d’un point à l’équipe locale, qui a été suffisante. 

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:  

Wentz n’a peut-être complété que 58% de ses passes (25 en 43), mais il a tout de même amassé 359 verges par la voie des airs. Son autre cible pour le majeur a été Greg Ward, aussi au quatrième quart, tandis que le quart-arrière s’était lui-même chargé du touché lors de l’engagement initial.

Pour les Giants, Daniel Jones s’est démarqué en lançant deux passes de touché, mais aussi en étant le porteur de ballon le plus prolifique des siens. Au troisième quart, le pivot de 23 ans a amené New York à la porte des buts en réalisant notamment une très longue course de 80 verges, la plus longue par un quart-arrière depuis celle de 87 verges de Marcus Mariota en 2015.

Ballon en mains, Jones a profité d’une brèche béante dans la défensive des Eagles pour prendre ses jambes à son cou. Il aurait même pu se rendre jusque dans la zone payante, mais il a trébuché dans ses propres pieds avec huit verges à faire. Wayne Gallman a finalement obtenu le majeur, quelques jeux plus tard.

Les remises pour des touchés de Jones ont été captées par Sterling Shepard et Golden Tate, qui a ouvert le pointage pour les New-Yorkais au premier quart.

Il s’agit d’un autre revers pour les Giants (1-6), qui avaient obtenu leur seule victoire de la saison la semaine dernière. Les Eagles (2-4-1), quant à eux, reviennent sur le chemin de la victoire après deux défaites consécutives.