/lifestyle/columnists
Navigation

À propos des sous-vêtements féminins

Coup d'oeil sur cet article

La semaine dernière en lisant votre chronique, je suis tombé sur la lettre d’un homme qui suggérait d’inciter les hommes à porter des vêtements féminins dans l’espace public. IL prétendait que comme les femmes ont adopté le pantalon masculin, il ne devrait y avoir aucun interdit à ce que les hommes s’approprient les vêtements féminins. Selon lui, cet échange permettrait d’abolir les différences entre sexe, et assurerait enfin l’égalité entre eux.

En conséquence, j’aimerais savoir s’il fut déjà question dans votre courrier psychologique, du port de sous-vêtements féminins par les hommes ? Je parle ici de porte-jarretelle, de gaine, de slip, de string et tout ce qui s’ensuit. Personnellement je suis un homme, et j’adore les sous-vêtements féminins. Et croyez-moi, ma conjointe aime ça m’en voir porter également.

FC

Il y a plusieurs années, j’avais reçu la lettre d’un homme dans lajeune quarantaine exerçant un métier demandant une forte masculinité qui s’adonnait au port de sous-vêtements féminins. Il souhaitait savoir s’il prenait un risque en avouant son penchant à sa nouvelle compagne. Par la suite j’avais reçu quelques deux ou trois lettres d’adeptes de la chose qui, comme vous, vivaient avec des femmes qui étaient au courant et qui n’en prenaient pas ombrage, au contraire.