/qubradio
Navigation

Assassinat de Samuel Paty: le maire de la communauté craint l’autocensure dans le milieu de l'enseignement

Le maire de Conflans-Sainte-Honorine, Laurent Brosse
Photo AFP Le maire de Conflans-Sainte-Honorine, Laurent Brosse

Coup d'oeil sur cet article

Encore sous le choc de l’assassinat brutal du professeur Samuel Paty dans sa communauté, l’élu de la municipalité, habituellement reconnue pour sa tranquillité, s’est confié au micro de Benoit Dutrizac, à QUB radio, une semaine après les funestes événements.

«Il y a une confiance à retrouver. Il peut y avoir une forme d’autocensure chez les enseignants par crainte de représailles... Dans l’immédiat, c’est très délicat, et j’imagine que plusieurs d’entre eux appréhendent la rentrée scolaire du 2 novembre», rapporte le maire de Conflans-Sainte-Honorine, Laurent Brosse. 

«L’heure est à l'unité nationale. Il y a tout un travail à mener auprès des jeunes pour tenter de bien expliquer les choses et de faire en sorte que ce genre de choses ne se reproduise pas», explique-t-il.

ÉCOUTEZ l’entrevue complète de Laurent Brosse à QUB radio:

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions