/sports/football/rougeetor
Navigation

Le receveur Gabriel Loiselle opte pour le Rouge et Or

Le receveur Gabriel Loiselle opte pour le Rouge et Or
Photo courtoisie Julia Rose Lévesque

Coup d'oeil sur cet article

Gabriel Loiselle poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Courtisé par toutes les équipes du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), l’ailier espacé du Campus Notre-Dame-de-Foy (CNDF) a tranché, en fin de compte, entre le Rouge et Or et les Carabins de l’Université de Montréal. 

«Beaucoup de mes anciens entraîneurs à CNDF et à Roger-Comtois ont connu une belle carrière avec le Rouge et Or et ce sont des gens de confiance, a expliqué Loiselle. Je suis un gars de Québec et Laval représente une équipe vraiment intéressante. Avec l’équipe du Québec en 2018, j’ai vraiment aimé Guillaume qui était mon entraîneur de position et je vais le retrouver à Laval. Montréal m’offrait de belles choses, mais j’ai été vraiment content que Laval me contacte. Parce que je suis de Québec, j’ai toujours eu un penchant pour le Rouge et Or.»

Pendant ses deux saisons au CNDF, Loiselle a évolué comme ailier espacé et demi inséré. «Je peux jouer partout et le Rouge et Or aime ma polyvalence, a-t-il indiqué. C’est un avantage et j’apprends le cahier de jeux rapidement. À ma première saison collégiale, j’ai joué uniquement comme ailier espacé, mais j’ai fait les deux l’an dernier.»

Le receveur Gabriel Loiselle opte pour le Rouge et Or
Photo courtoisie Julia Rose Lévesque

«Pour ma première saison, c’est pas mal plein à la position de receveurs, mais je veux compétitionner le plus possible et peut être me faire une petite place sur les unités spéciales, d’ajouter l’auteur de 22 réceptions pour 231 verges et un touché en 2019. J’ai connu une bonne saison l’an dernier, mais j’avais encore des choses à prouver cette année et je suis vraiment déçu de ne pas jouer.»

Fierté

Rare joueur des Patriotes de l’école secondaire Roger-Comtois à atteindre les rangs universitaires, Loiselle prend une fierté particulière d’avoir fait son parcours au sein d’un programme qui passe souvent sous le radar des autres équipes au sein du circuit juvénile Division 1. Les joueurs de ligne offensive Francis Chabot (2014-2017), Mathieu Roy-Fortin (2014) et Samuel Vachon-Desroches (2014) sont les derniers joueurs des Patriotes à avoir évolué avec le Rouge et Or.

Le futur étudiant en enseignement de l’éducation physique et à la santé fera ses débuts universitaires en janvier.

«C’est une fierté de plus d’atteindre le réseau universitaire en provenant d’un programme qui se fait oublier, a-t-il reconnu. Il y a de très bons joueurs qui sortent de Roger-Comtois, un programme avec de très bonnes valeurs. J’ai développé la persévérance et l’éthique de travail.»