/world/pacificasia
Navigation

Afghanistan : neuf civils tués dans l’explosion d’une bombe au passage d’un car

Coup d'oeil sur cet article

Neuf personnes ont été tuées samedi par l’explosion d’une bombe au passage d’un car dans l’est de l’Afghanistan, ont annoncé des responsables locaux, qui accusent les talibans de ces attaques régulières. 

La bombe a explosé en matinée alors que le car se dirigeait de Kaboul vers Ghazni (est), a indiqué à l’AFP Waheedullah Jumazada, porte-parole du gouverneur de Ghazni.

« Neuf civils, dont trois femmes, ont été tués dans l’explosion », a-t-il précisé.

Quatre policiers ont également été blessés, selon le porte-parole de la police de Ghazni, Adam Khan Seerat, qui a accusé les talibans d’être responsables de l’attaque.

La violence est montée d’un cran au cours des dernières semaines malgré des négociations de paix entre les talibans et le gouvernement afghan qui se déroulent au Qatar pour mettre fin à la violence dans le pays.

L’émissaire américain pour l’Afghanistan, Zalmay Khalilzad, avait estimé cette semaine que les violences menaçaient le processus de paix. 

Vendredi, Amnesty International a indiqué qu’au moins 50 personnes avaient été tuées dans des attaques durant la semaine précédente, accusant les parties en conflit de ne pas protéger les civils.

« Le monde doit réagir (..) Les civils afghans sont massacrés quotidiennement », a affirmé Omar Waraich, responsable d’Amnesty International en Asie du Sud. « La communauté internationale doit faire de la protection des civils une demande essentielle pour son soutien au processus de paix ».

Les autorités afghanes ont déjà été critiquées cette semaine après la mort de onze mineurs dans une frappe aérienne des forces gouvernementales contre une mosquée dans le nord-est du pays. Les autorités affirment que les tués sont des combattants des talibans.