/news/coronavirus
Navigation

[EN DIRECT 24 OCTOBRE 2020] Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Que ce soit au Québec ou ailleurs sur la planète, la pandémie de COVID-19 bouleverse nos vies. 

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l'économie.  

DERNIER BILAN

Monde  

  • Cas: 42 532 198  
  • Décès: 1 148 943   

Canada  

  • Cas: 213 959, 99 235 au Québec   
  • Décès: 9922, 6132 au Québec    

TOUTES LES NOUVELLES DU SAMEDI 24 OCTOBRE 2020  

22 h 08 | Les États-Unis ont enregistré samedi un nombre record de cas de contamination de la COVID-19 pour le deuxième jour consécutif, selon des données actualisées en continu de l’université Johns Hopkins.

AFP

21 h 48 | Des dizaines de manifestants d’extrême droite protestant contre le couvre-feu ont affronté les forces de l’ordre antiémeutes dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre de Rome, alors que l’Italie s’apprête à durcir ses mesures anticoronavirus.

AFP

19 h 49 | Avec la pandémie, le nombre de personnes qui se retrouvent en situation d'itinérance a pratiquement doublé à Montréal. 

18 h 14 | Virus: plus d’un million de cas en Colombie

La Colombie a dépassé samedi la barre du million de cas de contamination au coronavirus, a annoncé le ministère colombien de la Santé.

Au cours des dernières 24 heures, 8 769 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés, a indiqué le ministère, ce qui porte le total à 1 007 711 depuis que le premier cas en Colombie, qui provenait d’Italie, a été enregistré le 6 mars.

16 h 04 | L’ancien président américain Barack Obama a accusé samedi son successeur Donald Trump d’avoir «complètement foiré» dans sa gestion de la COVID-19, lors d’une réunion de soutien au candidat démocrate Joe Biden à Miami, en Floride.

AFP

15 h 58 | Des employées en soutien scolaire ont manifesté samedi devant le bureau de circonscription du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, pour lui demander entre autres de revoir le concept de «bulle», qu’ils jugent inapplicable.

Photo Joël Lemay

15 h 07 | Pas d’amélioration en vue sur le plan sanitaire en France : près de 2 500 malades de la COVID-19 étaient hospitalisés en réanimation samedi, 233 nouvelles personnes gravement atteintes ayant été admises dans ces services au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France. 

AFP

14 h 37 | Les urgences de l’hôpital de Granby présentant un fort achalandage samedi après-midi, le CIUSSS de l’Estrie a lancé un appel à la population pour que les gens avec des problèmes de santé mineurs optent pour d’autres avenues.

Photo d'archives

14 h 29 | L'Assemblée nationale a voté samedi en première lecture la prorogation jusqu'au 16 février de l'état d'urgence sanitaire, un régime d'exception qui autorise l'exécutif à mettre en place des restrictions face à la crise de la COVID-19.

AFP

13 h 02 | Une étude suggère que la maladie à coronavirus aurait pu faire 22% plus de morts aux États-Unis si les Américains n’avaient pas été invités, durant la première vague, à demeurer à la maison.

AFP

12 h 19 | Virus: le Chili franchit le cap des 500 000 contagions à la veille du référendum.

AFP

Le Chili a franchi samedi la barre des 500 000 contaminations au coronavirus, à la veille d’un référendum historique sur un changement de Constitution, pour lequel sera appliqué un strict protocole sanitaire. 

«Nous allons devoir faire preuve de beaucoup de responsabilité pour ce référendum», a déclaré en conférence de presse la sous-secrétaire à la Santé, Paula Daza, à l’annonce du bilan quotidien des contaminations.

Selon les autorités sanitaires, 1631 nouveaux cas et 48 décès supplémentaires ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le bilan total à 500 542 cas avérés, dont 13 892 mortels, dans ce pays de 18 millions d’habitants. 

Au cours des derniers mois, la courbe de contagion s’est stabilisée, avec des foyers occasionnels, présentement dans le sud et dans l’extrême sud du pays. 

Dimanche, 14 millions de Chiliens sont appelés aux urnes pour dire oui ou non à un changement de Constitution, afin de remplacer la Constitution actuelle héritée de la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990) et dénoncée par les protestataires des derniers mois, car elle freinerait les réformes pour plus de justice sociale. 

Un strict protocole sanitaire a été mis en place pour le scrutin: les bureaux de vote seront ouverts plus longtemps, de 8 h (heures locales) à 20 h, et les électeurs de plus de 60 ans auront la priorité à certaines heures. 

Les centres de vote ont fait l’objet d’une désinfection minutieuse, la distanciation physique et le masque seront obligatoires.

11 h 10 | COVID-19: le dernier bilan fait état de 1009 nouveaux cas et 26 décès.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

11 h 07 | Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a démenti samedi vouloir déclencher des élections anticipées pour profiter de sa popularité en pleine pandémie, se disant «content» d'avoir échappé à des législatives lors d'un vote au Parlement cette semaine.

10 h 46 | Au moment où la pression sur le système de santé devient préoccupante, des citoyens manifestent de nouveau, samedi, contre les règles de la Santé publique destinées à juguler la pandémie dans la province.

Photo Dominique Lelièvre

10 h 42 | Iran: Khamenei appelle à «tout faire» pour réduire le bilan du virus.

AFP

Les autorités sanitaires iraniennes doivent «tout faire» pour réduire le bilan croissant de mortalité liée à l’épidémie de COVID-19, a déclaré samedi le guide suprême, Ali Khamenei, lors d’une rare apparition publique.

La rencontre s’est tenue à Téhéran avec des membres du Comité national de lutte contre la pandémie, en présence du président Hassan Rohani.

Selon les derniers chiffres officiels publiés samedi, la pandémie a fait 335 décès supplémentaires en une journée, portant le bilan total des morts à 32 320.

Les autorités ont recensé 5814 nouveaux cas de contamination lors des dernières vingt-quatre heures, ce qui porte à 562 705 le total de cas confirmés en Iran, pays le plus touché du Moyen-Orient.

«Nous devons tout faire» pour réduire le nombre de victimes du nouveau coronavirus, a indiqué l’ayatollah Khamenei lors de la réunion.

Les responsables sanitaires «doivent s’assurer que les personnes infectées sont identifiées et traitées dès les premiers jours» de leur contamination, a ajouté le guide suprême, dont les propos étaient rapportés par son bureau.

«Les experts m’ont dit que si nous faisions cela, les pertes seraient réduites» considérablement, a-t-il dit.

Lundi, M. Rohani avait pressé le ministère de la Santé d’augmenter le nombre de tests de dépistage.

L’ayatollah Khamenei, qui portait un masque comme les autres participants à la réunion, a en outre souligné «la nécessité d’adopter des sanctions sévères pour les personnes qui commettent des violations majeures des règles sanitaires».

9 h 48 | Coronavirus: nouvelles restrictions à Madrid, le gouvernement envisage l’alerte nationale.

AFP

De nouvelles restrictions visant à lutter contre l’épidémie de coronavirus entrent en vigueur samedi à Madrid, tandis que le gouvernement espagnol envisage la proclamation de l’état d’alerte au niveau national pour permettre l’imposition de couvre-feux localisés.

Quelques jours après que l’Espagne a franchi le cap du million de cas de COVID-19, les autorités régionales, qui ont les prérogatives en matière de santé publique, ont accentué la pression sur le gouvernement pour qu’il leur accorde le droit d’imposer des restrictions accrues.

En pratique, cela voudrait dire que le gouvernement du premier ministre Pedro Sanchez déclare l’état d’alerte au niveau national, ce qui permettrait aux régions d’imposer des couvre-feux, à l’image de ce qui a été décidé dans plusieurs pays européens.

Jusqu’à présent, 9 des 17 régions autonomes en Espagne ont formellement demandé une telle mesure. Le gouvernement devrait prendre une décision au cours d’une réunion extraordinaire dimanche.

Le gouvernement peut imposer l’état d’urgence pendant 15 jours, mais il a besoin de l’approbation du Parlement pour étendre cette période.

Le gouvernement central n’est pas opposé à un couvre-feu, mais il estime que ce régime d’exception nécessite, sur le plan légal, la proclamation préalable d’un état d’alerte et qu'il demande pour cela l’accord de toutes les régions, qu’il n’a pas encore.

9 h 20 | Virus: couvre-feu avancé à 22 h à Bruxelles et fermeture des magasins à 20 h.

AFP

Les autorités bruxelloises ont décidé samedi d’avancer à 22 h le couvre-feu imposé dans le pays et elles ont ordonné la fermeture des magasins à 20 h, et l’interdiction des activités culturelles et sportives à partir de lundi, a annoncé le ministre-président de la région, Rudi Vervoort.

Ce nouveau tour de vis va au-delà des décisions adoptées vendredi par le gouvernement pour l’ensemble du pays et il suit les mesures annoncées par les autorités de la Wallonie, la région francophone du pays, laquelle est très touchée par la pandémie. «La situation est très grave», a expliqué Rudi Vervoort lors d’une conférence de presse.

7 h 27 | Des drones télépilotés sont utilisés dans le cadre d’un projet de recherche en Alberta pour livrer des kits de test de COVID-19 dans des régions éloignées de la province.

7 h 16 | Virus: le cap des 10 000 morts franchi en Allemagne.

AFP

Le nombre de décès de la COVID-19 a dépassé samedi le cap symbolique de 10 000 en Allemagne, conduisant la chancelière, Angela Merkel, à réitérer son appel à réduire au maximum les relations sociales pour freiner la contagion.

«L’ordre du jour est le suivant: réduire les contacts, rencontrer le moins de monde possible», a indiqué la chancelière allemande dans son balado hebdomadaire samedi.

L’institut de veille sanitaire de référence Robert Koch (RKI) a comptabilisé samedi 10 003 décès depuis le début de la crise sanitaire, soit 49 de plus que la veille.

Jusque-là épargné par la pandémie de COVID-19, le pays est frappé de plein fouet par la deuxième vague.

«Notre comportement influence grandement la vitesse à laquelle le virus se propage», a insisté la chancelière.

Angela Merkel avait déjà solennellement demandé samedi dernier à ses concitoyens de «rester à la maison» autant que possible. 

«Ce que sera l’hiver, ce que sera notre Noël, sera décidé dans les jours et les semaines à venir», a-t-elle de nouveau averti, rediffusant son discours de la semaine dernière.

Au total, ce sont 418 005 personnes qui y ont été infectées par la COVID-19 dans le pays, soit 14 714 de plus en moins de 24 h, un nouveau record quotidien également, même si ce chiffre intègre des cas qui n’avaient pas été enregistrés la veille en raison d’une défaillance technique dans la transmission des données.

Le précédent record avait été établi jeudi, le RKI avait alors comptabilisé 11 287 nouveaux cas en une journée.

4 h 11 | Le président polonais, Andrzej Duda, a été déclaré positif au coronavirus, a indiqué samedi le secrétaire d’État à la présidence polonaise, alors que la Pologne fait face à une recrudescence de la pandémie.

AFP

0 h | COVID-19: Le Québec n’a pas le pire bilan.

La cheffe du PLQ, Dominique Anglade, et le premier ministre du Québec, François Legault.
Photos d’archives Simon Clark et Pierre-Paul Poulin
La cheffe du PLQ, Dominique Anglade, et le premier ministre du Québec, François Legault.