/news/politics
Navigation

Référendum de 1995: 25 ans plus tard, où en est le Québec?

Référendum 1995
Photo d’archives Le premier ministre Jacques Parizeau accompagné par le chef du Bloc québécois, Lucien Bouchard, lors du lancement de la campagne référendaire, le 2 octobre 1995. Vingt-cinq ans plus tard, une pluralité de Québécois estime que la souveraineté n’est pas dépassée.

Coup d'oeil sur cet article

Les jeunes générations qui n’ont pas connu la campagne référendaire de 1995 ignorent probablement à quel point ce moment historique a partagé les Québécois, probablement comme jamais avant ni depuis.

Dans cette section spéciale, Le Journal vous présente d’abord un sondage Léger exclusif sur l’état de l’option souverainiste, 25 ans après un deuxième échec référendaire.

Puis des élus de différents partis, de tous les horizons, nous racontent de quelle façon ils ont vécu cette période marquante, alors qu’ils étaient de jeunes adultes. 

Certains ont vécu une grande déception, d’autres, un soulagement.

Grâce aux mémoires des conseils des ministres rendus publics après 25 ans, nous vous présentons les coulisses des décisions stratégiques qui ont été prises par le gouvernement de Jacques Parizeau quelques mois avant le référendum.

Enfin, nos chroniqueurs revisitent aussi ce moment marquant.

Bonne lecture 

 

Rémi Nadeau

Chef du Bureau parlementaire à Québec

  • Écoutez la chronique de Rémi Nadeau sur QUB Radio:

La souveraineté toujours vivante 

Référendum 1995
Photo d'archives

L’option indépendantiste est toujours vivante 25 ans après le référendum de 1995, mais elle intéresse moins les jeunes et est maintenant portée par les plus vieux, révèle un sondage Léger.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Comment ont-ils vécu 1995 ? 

Référendum 1995
Photo d'archives

Sept élus des différents partis politiques à l’Assemblée nationale ont accepté de raconter comment ils ont vécu la campagne référendaire de 1995. Le Journal vous présente leur témoignage.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Les coulisses de la stratégie référendaire 

Référendum 1995
Photo d'archives

Après 25 ans, les résumés des délibérations des Conseils des ministres du gouvernement Parizeau précédant le référendum sur la souveraineté sont publiés, ce qui donne un aperçu des stratégies péquistes dans les mois qui ont précédé ce moment fatidique dans l’histoire du Québec. Le Journal a recensé des échanges tenus derrière des portes closes.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

L’après-1995 ou le suicide joyeux     

Référendum 1995
Photo d'archives

Le poids des francophones au Québec baisse à une vitesse alarmante. 

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Et pourtant, j’y crois encore     

Référendum 1995
Photo d'archives

Pour moi, l’indépendance n’est pas un rêve de jeunesse. C’est plutôt l’horizon où je voyais ma vie adulte se dérouler qui ne fait que s’éloigner.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Mon pays... de la désillusion     

Référendum 1995
Photo d'archives

Le soir du 30 octobre 1995, j’ai vraiment cru que le Québec deviendrait un pays et que la nation volerait de ses propres ailes.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Quand l’arbre cache la forêt     

Référendum 1995
Photo d'archives

Sous la direction déterminée du premier ministre Jacques Parizeau, le Québec est passé à un nuage de son accession au concert des nations.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Rien de réglé     

Référendum 1995
Photo d'archives

Quelques mois avant le référendum de 1995, j’avais interviewé Gérard Bergeron.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

25 ans après la pire des défaites     

Référendum 1995
Photo d'archives

Je suis toujours triste le 30 octobre. Je repense au soir du référendum, à la défaite de 1995. Une défaite qui nous a cassé les reins.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.

Les résignés et le rebond     

Référendum 1995
Photo d'archives

Le référendum de 1995 a donné un sacré coup au Québec. Il a mis sous le boisseau des années d’affirmation, et ce, pour plus de deux décennies.

Cliquez ce lien, afin de poursuivre votre lecture.