/world/pacificasia
Navigation

Dépistage massif en Chine

Coup d'oeil sur cet article

La Chine a lancé une nouvelle campagne de dépistage massif dans le nord-ouest du pays où 137 cas d'infection au coronavirus ont été détectés. 

Les tests, qui ont commencé samedi soir, concernent 4,75 millions d'habitants dans et autour de Kachgar, dans la province du Xinjiang, après qu'une jeune ouvrière d'une usine textile eut été déclarée positive.

La Chine, où le coronavirus a été signalé officiellement pour la première fois fin décembre avant de se propager dans le monde entier, a réussi largement à maîtriser l'épidémie sur son territoire à grand renfort de tests, de mesures de confinement et de restrictions de circulation, mais des flambées locales ont émergé sporadiquement.

Les nouveaux cas, tous asymptomatiques, sont liés à une usine du comté de Shufu où la jeune fille et ses parents travaillent, a indiqué la commission sanitaire du Xinjiang lors d'un point de presse.

Dimanche soir, plus de 2,8 millions d'échantillons avaient déjà été collectés dans la région concernée et le reste des tests pourrait être mené dans les deux prochains jours, a indiqué la municipalité.

Kachgar – proche des frontières avec le Pakistan, l'Afghanistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan – est une ville de la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Beaucoup de Ouïghours se plaignent de persécution politique et religieuse de la part des autorités chinoises, ce que Pékin a toujours nié.