/weekend
Navigation

L’influence de l’alcool sur la libido

Coup d'oeil sur cet article

Peut-être que vous ou certains de vos amis avez remarqué un changement dans votre consommation d’alcool liée à l’effet de la première vague de la COVID-19.

Quelques personnes mentionnent que cette consommation est toujours présente, parfois même à la hausse par rapport au début de la pandémie. Les recherches démontrent que l’absorption d’alcool, selon les quantités et d’autres facteurs, peut nuire à la santé des gens. Mais qu’en est-il des effets sur la santé sexuelle ? Est-ce vrai que de petites quantités consommées peuvent avoir des effets bénéfiques sur la sexualité en général ?

Les effets de l’alcool

Plusieurs personnes apprécient prendre un verre d’alcool à l’occasion, mais pour d’autres, pour qui cette consommation s’avère régulière et/ou importante, cela entraîne certaines problématiques. La relation à l’alcool varie énormément d’une personne à l’autre – et même parfois chez un même individu, selon le moment de sa vie. Mais une chose demeure, peu importe les facteurs entourant l’absorption d’alcool, les effets sur le corps sont automatiques. 

Et le sexe ?

Si, à faible dose, l’alcool peut provoquer un sentiment de bien-être momentané, il est démontré que des effets plus ou moins positifs, voire négatifs, se font ressentir assez rapidement. 

Désinhibition, décodage erroné de l’autre ou de la situation, difficultés à respecter ses valeurs ou celles de l’autre, sentiment d’invincibilité, violence, perturbations à chaque phase de la réponse sexuelle, absence de condition pour établir un consentement éclairé. Bref, par moment l’état est si altéré qu’il est presque impossible de s’assurer que la relation soit consentie ou non coercitive.

Si l’alcool donne l’impression de stimuler les sens, pris en quantité, il piège malheureusement le déroulement du moment intime dans une réponse sexuelle altérée : difficultés d’excitation (érections difficiles, voire impossibles, difficulté de lubrification, voire sécheresse vaginale), difficultés à ressentir des orgasmes, troubles éjaculatoires. Parfois, lorsque les problèmes ressurgissent de manière fréquente, les effets peuvent se faire ressentir sur la confiance en soi et l’estime de soi.  

Les conséquences peuvent alors se faire ressentir au sein du couple, donc au niveau relationnel, mais également au niveau personnel.

Alors, si comme certains de vos ami.e.s, vous réalisez que votre consommation d’alcool a augmenté, n’hésitez pas à vous questionner sincèrement et prenez le temps de faire attention à vous.