/sports/baseball
Navigation

Reggie Jackson critique l’exubérance des joueurs d’aujourd’hui

BASEBALL/
Photo d'archives, REUTERS Reggie Jackson

Coup d'oeil sur cet article

Reggie Jackson n’aime pas les célébrations pour le moins éclatantes.

Selon celui que l’on surnomme «Monsieur Octobre» – il a remporté la Série mondiale trois fois avec les Athletics d’Oakland et deux fois avec les Yankees de New York –, les célébrations telles que celles de Ronald Acuna fils, des Braves d’Atlanta, et de Fernando Tatis fils, des Padres de San Diego, n’ont pas leur place dans le baseball majeur.

«J'admire le talent. Fernando Tatis, [j’ai une] grande admiration», a commencé par dire le membre du Temple de la renommée, aujourd’hui âgé de 74 ans, lors d’une récente entrevue livrée au réseau NBC Sports. «Mais il y a une ligne qui doit être tracée, ou une conversation qui doit se tenir.»

«Je comprends votre enthousiasme. Et il n'y a rien de mal à cela, rien de mal à sauter et à faire des sauts périlleux lorsque vous frappez un circuit en Série mondiale. Mais il y a des moments où l'on veut respecter la douleur de l’adversaire. Et vous voulez avoir la classe d’un grand champion. Je n'aime pas la surexubérance. Je ne pense pas que ce soit la manière de montrer votre énergie.»

Nommé joueur par excellence de la Série mondiale en 1973 et 1977, Jackson a été intronisé au Temple de la renommée en 1993.