/entertainment/tv
Navigation

Un Emmy pour Pierre Jasmin

Le Québécois recevra son prix jeudi

Pierre Jasmin
Photo courtoisie Pierre Jasmin est président et cofondateur de l’entreprise RE:Vision Effects.

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Pierre Jasmin qui travaille dans le domaine des effets visuels en Californie depuis plus de 20 ans, recevra un prix jeudi lors de la 72e cérémonie des Engineering Emmy Awards. 

Ce gala qui se déroule en marge de la soirée des Emmy Awards (la grand-messe de la télévision américaine) récompense chaque année les artisans ou les entreprises qui se démarquent par leur innovation dans le domaine technologique de la diffusion. Pierre Jasmin recevra ce prix prestigieux au nom de sa compagnie, RE:Vision Effects, qu’il a cofondée en 1998. 

« Habituellement, ce gala est un gros party à Los Angeles avec les tuxedos et tout le kit. Mais cette année, à cause de la pandémie, la cérémonie va être virtuelle », explique le Québécois en entrevue au Journal.

Basée à San Francisco, l’entreprise RE:Vision Effects se spécialise dans le développement de logiciels qui sont utilisés notamment pour la création d’effets visuels à la télévision et au cinéma. « Comme je dis souvent à la blague, on fait des effets visuels invisibles ! », lance Pierre Jasmin en riant. 

Ce ne sera pas la première fois que l’entreprise de Pierre Jasmin se distingue à Hollywood. En 2006, le travail de RE:Vision Effects avait été reconnu par une autre organisation réputée, l’Academy Awards.

« C’est la même académie qui décerne les Oscars, mais le prix technique qu’elle nous a donné n’est pas considéré comme un Oscar, précise le Québécois. On a d’ailleurs reçu une plaque et non une statuette. Mais c’est quand même tout un honneur ! »

Évolution

Avant de fonder RE:Vision Effects, Pierre Jasmin a fait ses classes dans plusieurs studios d’effets visuels, dont Hybride, au Québec. Il a déménagé en Californie en 1997 pour travailler sur les effets spéciaux du film Au-delà de nos rêves, qui a remporté l’Oscar des meilleurs effets visuels. Il vit là-bas depuis.

« C’est fou de voir à quel point cette industrie a évolué depuis 25 ans, observe-t-il. Quand j’étais étudiant, dans les années 1980, on avait du mal à trouver des ordinateurs assez puissants pour faire ce genre de travail. Le monde a beaucoup changé depuis cette époque-là ! »

La 72e cérémonie des Engineering Emmy Awards est présentée jeudi à 20 h sur le site Emmys.com