/world/pacificasia
Navigation

Australie: deuxième journée sans aucun cas de coronavirus à Melbourne

Coup d'oeil sur cet article

Melbourne n’a enregistré mardi aucun nouveau cas de coronavirus, pour la deuxième journée consécutive, alors que la deuxième plus grande ville d’Australie s’apprête à mettre fin à trois mois de confinement.

• À lire aussi: Australie: zéro nouveau cas dans le Victoria, cœur de la deuxième vague épidémique

Il s’agit de la première fois depuis début mars qu’aucun nouveau cas n’est confirmé en 48 h dans cette ville de 5 millions d’habitants frappée cet été par une deuxième vague épidémique.

À partir de minuit, dans la nuit de mardi à mercredi, les habitants pourront à nouveau se rendre chez d’autres personnes, dans un rayon de 25 km autour de chez eux, a annoncé mardi le premier ministre de l’État, Daniel Andrews.

Les restaurants, les salons de beauté et les commerces pourront de nouveau accueillir des clients, mais les salles de gym devront attendre le 8 novembre pour pouvoir rouvrir.

C’est également à cette date que les habitants pourront se déplacer au-delà de 25 km au sein de l’État de Victoria, dont Melbourne est la capitale.

Ces levées des restrictions font suite à des mois de mesures radicales, notamment un couvre-feu nocturne, l’obligation pour les habitants de rester chez eux et la fermeture des commerces non essentiels.

Elles avaient été prises en juillet afin de contenir l’épidémie qui a atteint en août dans cet État plus de 700 cas quotidiens.

À ce jour, les frontières entre le Victoria et les autres États demeurent fermées.

Alors que le pays avait été relativement efficace pour contenir la première vague de coronavirus, Melbourne a connu cet été une flambée du nombre de cas, en raison de négligences dans les hôtels, où les personnes revenant de l’étranger effectuaient leur quarantaine.

Ses habitants ont été soumis en juillet à des restrictions drastiques, notamment un couvre-feu nocturne qui a été levé fin septembre au bout de près de deux mois.

Ils étaient par ailleurs tenus de rester chez eux et ne pouvaient se déplacer que dans un rayon de 5 km pour un certain nombre d’activités clairement définies.

L’Australie, qui compte 25 millions d’habitants, totalise environ 27 500 cas depuis le début de la pandémie, et 905 décès dus à la COVID-19.