/sports/racing
Navigation

Lando Norris s’excuse auprès de Lance Stroll

Lando Norris s’excuse auprès de Lance Stroll
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ayant tenu des propos acerbes à l’endroit du Québécois Lance Stroll à la radio et en entrevue d’après-course, à la suite d’une collision lors du Grand Prix de Formule 1 du Portugal, Lando Norris s’est excusé sur les médias sociaux, mardi. 

Au moment où les deux hommes luttaient pour la septième place, Stroll a tenté un dépassement audacieux à l’extérieur, au bout de la ligne droite des puits. Cependant, il s’est rabattu sur la trajectoire de course trop tôt, puisque son rival britannique était encore à ses côtés. Résultat: arrêt au puits pour les deux pilotes, qui ont ainsi été relégués à l’arrière du peloton.

Stroll a été pénalisé de cinq secondes pour le geste, survenu deux jours après un incident pratiquement identique avec Max Verstappen durant la deuxième séance d’essais libres.

«Mais qu’est-ce que fait cet imbécile? Il y a du dommage, je dois m’arrêter. Des dommages à l’aileron avant. Quel con», avait lancé Norris à son ingénieur de course après le contact.

«Je ne sais pas vraiment ce qu’il faisait, a-t-il ajouté après l’épreuve. Il est allé vers la gauche, ce qui m'a surpris quand il aurait très facilement pu aller à l'intérieur. J'étais facilement à mi-chemin à ses côtés. Il n'a évidemment pas appris de vendredi, mais il ne semble pas apprendre de tout ce qu'il fait. Cela arrive souvent avec lui, donc je dois juste m'assurer de rester à l'écart la prochaine fois.»

Pas ce genre de personne

Or, Norris n’est pas le genre de pilote à s’exprimer de cette façon et il semble regretter ses propos. Ainsi, mardi, il a publié un mot sur son compte Twitter pour s’excuser.

«Je dois des excuses, a écrit le pilote de l’écurie McLaren. J'ai été stupide et insouciant avec certaines choses que j'ai dites récemment dans les médias et dans les entrevues. Je n'ai pas montré le respect que je devrais avoir envers certaines personnes. Je ne suis pas ce genre d’individu, donc sachez que je devrais m'excuser auprès d'eux, mais aussi de tous ceux qui lisent et écoutent. Pardon.»

S’il ne nomme personne, c’est parce que Norris semble avoir émis plusieurs commentaires dont il n’est pas fier. Lorsque questionné sur le nouveau record de Lewis Hamilton – il a dépassé Michael Schumacher pour le plus grand nombre de victoires en F1 avec 92 –, le jeune athlète de 20 ans n’a pas cherché à faire l’éloge du sextuple champion du monde.

«Je suis heureux pour lui, rien de plus. Ça ne signifie rien pour moi, vraiment. Il est dans une voiture qui devrait gagner toutes les courses. Il ne doit battre qu’un ou deux pilotes et c’est tout. Je vais être bon joueur, il fait toujours le travail qu’il doit faire.»

Norris est actuellement septième au classement des pilotes avec 65 points. Stroll est quant à lui 11e, avec 57 points. Chez les constructeurs, Racing Point et McLaren sont en lice pour le troisième échelon avec Renault. Les trois équipes montrent respectivement des récoltes de 126, 124 et 120 points.