/misc
Navigation

Premier parmi les cancres

Premier parmi les cancres
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

François Legault choisit une bien mauvaise défense quand il veut expliquer les résultats catastrophiques de sa gestion de la pandémie.

Regardez nos voisins, ils sont pires que nous! Quand on se compare, on se console, dit-on. Mais ça dépend... du pays auquel on se compare.

L’échapper solide

C’est Régis Labeaume le premier à avoir eu le courage de le dire. «On est en train de l’échapper, pis solide, à part de ça.»

Comment peut-on trouver quelque fierté que ce soit à trôner au sommet de la liste des endroits dans le monde où la COVID-19 fait le plus de ravages?

Comment peut-on trouver que nos efforts portent leurs fruits, tout en demandant à plus de jeunes de ne fréquenter l’école qu’un jour sur deux et en ajoutant un mois aux mesures de confinement? 

Comment peut-on se féliciter d’avoir d’excellentes stratégies de dépistage quand, chez Olymel, on veut tester tous les employés, mais pas la fin de semaine? Est-ce que ça veut dire que le virus prend une pause les samedis et les dimanches?

Deux fois, c’est une habitude

On dit souvent qu’une fois n’est pas coutume, mais que deux fois, c’est une habitude. 

Malheureusement, au Québec, on prend de bien mauvaises habitudes. Des habitudes comme celle de laisser la COVID-19 se répandre entre les régions parce qu’on refuse de restreindre les déplacements.

Des habitudes comme celle de mettre en danger la vie des aînés en n’arrivant pas à contrôler la circulation du virus dans les CHSLD. La preuve, les 40 employés et 38 résidents infectés au CHSLD Sainte-Croix de Marieville.  

Le gouvernement a eu tout l’été pour revoir sa stratégie, mais on voit bien que la cigale a préféré chanter.

Cessons de chercher pire que nous pour essayer de nous conforter dans nos échecs. Quand t’es le meilleur d’un groupe de pas bons, t’es encore un pas bon.