/sports/others
Navigation

Kansas City veut accueillir les Raptors

Kansas City veut accueillir les Raptors
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si les Raptors ne peuvent disputer la prochaine saison de la NBA à Toronto, la ville de Kansas City s’est portée volontaire pour les accueillir.

C’est ce que le maire de la ville du Missouri Quinton Lucas a révélé dans une entrevue avec le réseau Sportsnet, jeudi. Des dirigeants politiques des États du Kansas et du Missouri ont en effet envoyé une lettre au groupe Maple Leaf Sports and Entertainment – propriétaire des Raptors – et au commissaire de la NBA Adam Silver pour signifier leur intérêt. Et l’intérêt semble être mutuel.

Toutefois, les Raptors comptent bien faire tout en leur pouvoir pour disputer leurs rencontres à domicile en sol canadien.

«Jusqu'à présent, je pense que nous avons reçu une réponse selon laquelle les Raptors continuent de travailler avec la NBA, avec le gouvernement fédéral au Canada et le gouvernement fédéral aux États-Unis pour essayer en priorité de pouvoir jouer à Toronto, a déclaré Lucas. Et donc je sais que cela continue d'être leur préférence. Nous essayons simplement de nous assurer que nous sommes une option au cas où ils auraient besoin de nous.»

Récemment, le site Yahoo Sports avait avancé que Louisville, au Kentucky, était l’une des options considérées par les Raptors. Le quart-arrière des Chiefs de Kansas City Patrick Mahomes s’était ensuite positionné en faveur de sa ville d’adoption en écrivant: «Amenez-les à KC» sur son compte Twitter.

Pour l’instant, la frontière canado-américaine demeure fermée en raison de la pandémie de COVID-19. Il est donc impossible pour les équipes de traverser la frontière sans se placer ensuite en isolement pour plusieurs jours, ce qui causerait de nombreux problèmes au chapitre du calendrier.