/sports/hockey
Navigation

La LHJMQ touchée par le camp hâtif d'Équipe Canada junior

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a dû accepter de prêter ses joueurs à Équipe Canada junior et certaines équipes du circuit pourraient être privées de leurs meilleurs éléments pendant plus d’un mois et demi.

• À lire aussi: La Santé publique dit non

• À lire aussi: Dach y sera, Lafrenière on ne sait pas

Le circuit Courteau est le seul circuit impacté par la tenue hâtive du camp d’ÉCJ ainsi que par son principe de bulle puisque les Ligues de l’Ontario et de l’Ouest ne recommenceront pas avant 2021. 

Puisque le camp débute le 16 novembre et que le tournoi se terminera le 5 janvier, les joueurs qui se tailleront une place avec l’équipe canadienne seront partis pour une période de 51 jours. 

Parmi les équipes touchées, il y aura assurément les Saguenéens de Chicoutimi qui perdront au moins Dawson Mercer, ce dernier ayant théoriquement sa place assurée avec l’équipe nationale puisqu’il a participé au tournoi de l’an dernier. 

Les Sags pourraient aussi devoir se priver d’Hendrix Lapierre, également invité au camp.

Parmi les autres joueurs de la LHJMQ qui ont les meilleures chances de se tailler une place avec l’équipe, il faut mentionner Jakob Pelletier. 

Ce dernier avait été invité au camp l’an dernier, mais avait dû renoncer à la dernière minute en raison d’une blessure.

LES FOREURS RÉSIGNÉS

Chose certaine, les Foreurs de Val-d’Or se préparent déjà à devoir se priver des services de leur capitaine pour une longue période.

«À la base, depuis le début du camp d’entraînement qu’on sait que ce serait une saison remplie d’embûches et de situations inhabituelles», a reconnu l’entraîneur-chef des Foreurs, Daniel Renaud. 

«De notre côté, on est juste content pour Jakob et on s’y attendait considérant le parcours qu’il a connu. C’est une bonne nouvelle pour lui et pour toute l’organisation.»

Ce dernier estime que, même si leur meilleur joueur sera visiblement parti pour une bonne période de temps, la situation sera bénéfique pour tout le monde.

«Ce sera une occasion pour d’autres joueurs de se faire valoir. Oui, c’est “plate” de le perdre pendant cinq, six ou sept semaines, mais tu ne gagneras jamais de championnat à la mi-novembre. Jakob ira vivre une expérience et on espère qu’il en reviendra grandi et qu’il apportera cette expérience avec nous pour terminer la saison.»