/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar reprend l'action

Baie-Comeau accueillera l’Océanic de Rimouski vendredi soir

Après près de trois semaines de pause obligatoire, le défenseur du Drakkar Christopher Merisier-Ortiz (8) et ses coéquipiers reprendront du service, vendredi soir, lorsqu’ils recevront la visite de l’Océanic de Rimouski.
Photo d'archives Après près de trois semaines de pause obligatoire, le défenseur du Drakkar Christopher Merisier-Ortiz (8) et ses coéquipiers reprendront du service, vendredi soir, lorsqu’ils recevront la visite de l’Océanic de Rimouski.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Après une pause obligatoire de près de trois semaines, le Drakkar de Baie-Comeau reprend du service et accueillera la visite de l’Océanic de Rimouski, vendredi soir, sur la glace du Centre Henry-Leonard.

Inactifs à la suite de l’arrêt imposé dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les deux grands rivaux de la division Est croiseront le fer pour la première fois de cette saison bien spéciale. 

Le match de vendredi sera le premier d’un programme double qui sera complété samedi en après-midi. Les deux équipes n’ont pas disputé de rencontres depuis le 10 octobre dernier. 

« Cela va faire du bien de jouer un vrai match de hockey. C’est bien beau les entraînements, mais il n’y a rien de mieux qu’une partie. Les joueurs sont contents et les entraîneurs aussi », a reconnu le pilote du navire baie-comois, Jean-François Grégoire. 

Situation difficile

Le nouvel entraîneur-chef du Drakkar avoue que la situation actuelle n’est pas évidente, mais a tout de même souligné la discipline et l’intensité manifestées par ses protégés au cours des récentes semaines. 

« Nous n’avons pas le choix de vivre le moment présent et, à ce chapitre, les joueurs ont travaillé très fort. Je ne m’attends pas à ce que l’exécution soit parfaite, mais leur motivation et leur enthousiasme devront paraître sur la patinoire. » 

Détenteur d’un dossier d’un gain et trois revers après ses quatre premières sorties de la campagne, le Drakkar cherchera, du même coup, à inscrire un premier triomphe à domicile depuis le début du calendrier. 

« Nos deux dernières sorties contre Victoriaville avaient été plus difficiles et nous avons eu le temps d’apporter les ajustements nécessaires. Nous avons la chance de jouer en fin de semaine et il faut en profiter », a ajouté le patron derrière le banc. 

En bref   

Même si aucun joueur de l’édition actuelle n’a été retenu pour le camp de sélection d’ÉCJ (Équipe Canada junior), le Drakkar pourra compter sur un représentant au sein de la troupe nationale. Le responsable de l’équipement Brian St-Louis s’apprête à vivre la grande aventure, et ce, pour une quatrième année consécutive... Toujours privés de leurs deux patineurs européens, tout comme l’Océanic, les Nord-Côtiers miseront sur la présence du vétéran gardien de 20 ans Lucas Fitzpatrick pour affronter les tirs des Rimouskois (fiche de 0-3-0-1), qui sont toujours en quête d’une première victoire en 2020-2021.