/finance/business
Navigation

Les abonnements de saison s'envolent dans les stations de ski en Estrie et en Montérégie

Coup d'oeil sur cet article

La prévente des abonnements de saison de ski connaît un fort engouement depuis que Québec a donné le feu vert aux stations de ski, il y a deux semaines, en vue de la prochaine saison. Cette nouvelle est tombée à point après la fin abrupte de leurs opérations, le printemps dernier, durant la première vague de la COVID-19.

Dans les deux dernières semaines, la station de ski du Mont-Orford, à Orford, en Estrie, a réussi à rattraper le retard du début de sa prévente, qui se termine le 31 octobre.

Chez Bromont, montagne d’expériences, à Bromont, en Montérégie, on a réussi à dépasser les objectifs de cette année et même les chiffres de l’an dernier, à pareille date.

La saison de ski s’annonce unique, considérant l'enjeu des paliers d'alerte et de la clientèle provenant de différentes régions. Les clients qui arrivent d’une zone rouge devront respecter les consignes de la région. Ils ne pourront pas avoir accès aux restaurants ni à la boutique de location.

Autre phénomène attribuable à la pandémie: les baby-boomers et les snowbirds, coincés au Québec cet hiver, se remettent au ski.

Dans les boutiques où l'on vend des articles de sport, on constate une hausse assez exceptionnelle pour l'achat d'équipements. En plus des skis alpins, les ventes de skis de randonnée sont en hausse de 35% comparativement à l’an dernier. Les habits de neige sont aussi très populaires.