/news/education
Navigation

Centre de services scolaire de la Capitale: 26% des points d’eau des écoles contaminés

Coup d'oeil sur cet article

Dans les écoles du Centre de services scolaire de la Capitale, à Québec, 26 % des points d’eau présentent des concentrations de plomb supérieures à la norme en vigueur.

Au cours des derniers mois, des tests de qualité de l’eau ont été réalisés dans les 51 écoles primaires de ce centre de services, conformément aux exigences du ministère de l’Éducation pour l’ensemble du réseau scolaire. 

Sur 1824 points d’eau, 472 ont été jugés non conformes, c’est-à-dire qu’ils dépassent la norme fédérale de 5 microgrammes par litre, qui est en vigueur depuis 2019. 

Le seuil à ne pas dépasser avait auparavant été fixé à 10 microgrammes par litre.  

Fontaines d’eau condamnées

Parmi les points d’eau problématiques, 422 respectent la norme après qu’on a fait couler l’eau pendant 30 secondes. Des affiches ont été posées devant les robinets pour demander aux usagers de faire couler l’eau une minute avant de la consommer. 

Les fontaines d’eau ont toutefois été condamnées par mesure de précaution, indique Véronique Gingras, porte-parole du Centre de services scolaire de la Capitale. 

« Les fontaines d’eau sont davantage utilisées par les élèves, ça aurait été difficile de s’assurer qu’ils laissent couler l’eau pendant une minute avant de la boire », explique-t-elle. 

Par ailleurs, 50 points d’eau qui dépassaient toujours la norme après que l’eau se soit écoulée pendant 30 secondes ont été eux aussi condamnés. 

actions correctives à venir

La situation est particulièrement problématique dans trois établissements : à Jeunes-du-Monde, des Berges et de la Mosaïque, où une majorité de points d’eau sont non conformes. 

Il a toutefois été impossible hier de savoir si des mesures spécifiques avaient été prises dans ces trois établissements. 

« Nous sommes à compiler les analyses effectuées en vue de structurer les actions correctives à venir. Nous ne sommes pas en mesure de fournir plus d’information pour le moment », a indiqué Mme Gingras. 

Les résultats détaillés pour chaque école sont disponibles sur le site internet du Centre de services scolaire de la Capitale. 

Au Centre de services scolaire des Découvreurs, le même exercice a permis de révéler que 17 % des points d’eau sont non conformes. 

Les résultats de ces analyses n’ont pas encore été rendus publics aux Premières-Seigneuries.