/sports/football/rougeetor
Navigation

Charles-Alexandre Jacques réalise un rêve en se joignant au Rouge et Or

Le secondeur Charles-Alexandre Jacques (34) était une pièce maîtresse de la défensive des Élans en 2019 et il poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or.
Photo courtoisie, Steve Roy Le secondeur Charles-Alexandre Jacques (34) était une pièce maîtresse de la défensive des Élans en 2019 et il poursuivra sa carrière avec le Rouge et Or.

Coup d'oeil sur cet article

Courtisé par toutes les équipes du RSEQ, Charles-Alexandre Jacques a confirmé, vendredi matin, sa décision de se joindre au Rouge et Or de l’Université Laval.

Le secondeur extérieur des Élans de Garneau avait aussi été recruté par les Gee -Gees d’Ottawa et les Gaiters de Bishop’s. Il a aussi eu quelques échanges avec l’entraîneur-chef des Huskies de UConn.

«Depuis que je suis bébé, j’assiste aux parties du Rouge et Or avec mon père qui détient des billets de saison, a raconté Jacques au sujet de l’évidence de son choix. Je suis vraiment un partisan du Rouge et Or et j’assistais à toutes les parties, sauf quand je jouais en même temps. Depuis que je suis tout jeune, je rêve de porter le rouge de l’équipe.»

«J’ai reçu beaucoup d’intérêt et je voulais voir les opportunités qui se présentaient à moi, de poursuivre le meneur pour les plaqués chez les Élans l’an dernier avec 72,5 et deuxième dans le circuit. Au final, j’ai pris la décision la plus sensée. C’est le programme qui correspond le plus à mes valeurs et leur programme d’administration est très bon. Le Rouge et Or est aussi l’équipe qui m’a démontré le plus d’intérêt.»

Quant à ses discussions avec les Huskies, Jacques dit n’avoir jamais vraiment cru à ses chances d’obtenir une opportunité dans la NCAA. «Je ne m’attendais pas à grand-chose et, de toute façon, je restais au Québec dans ma tête. Ce n’était pas un plan ou un objectif de jouer dans la NCAA.»

Satisfait de sa saison 2019, le secondeur de 6 pi 3 po et 220 livres aurait aimé disputer une dernière campagne collégiale. «Je suis vraiment déçu de ne pas jouer, a-t-il indiqué. Même si j’ai connu une très bonne saison et bien dirigé la défensive avec Mathieu Proteau et Alexandre Knox (deux gars qui ont aussi choisi le Rouge et Or), j’avais encore beaucoup de choses à prouver sur le plan individuel. On avait aussi bien des choses à prouver comme équipe. Je suis chanceux d’avoir connu une bonne année 2019, ce qui m’a permis d’être recruté.»

Le futur étudiant en administration espère voir du terrain dès sa première saison. «J’espère faire ma place sur les unités spéciales et contribuer en défensive. Il y a beaucoup de profondeur, mais j’aime la compétition et l’intensité. Je vais aimer ça.»