/finance/business
Navigation

Croissance vers les États-Unis: AddÉnergie fait un plein de 53 M$

Croissance vers les États-Unis: AddÉnergie fait un plein de 53 M$
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

AddÉnergie fait le plein d’électricité. L’entreprise réalise la plus importante ronde de financement de son histoire avec une récolte de 53 M$. Cet argent servira notamment à appuyer le plan de croissance aux États-Unis.

• À lire aussi: AddÉnergie déploiera aux États-Unis 3000 bornes de recharge

«J’ai vraiment l’impression que l’entreprise atteint une nouvelle étape», a confié au Journal Louis Tremblay, président et chef de la direction. «Notre objectif est de continuer à étendre notre réseau et d’investir dans nos solutions de recharge et nos logiciels», poursuit-il. 

Croissance vers les États-Unis: AddÉnergie fait un plein de 53 M$
Photo courtoisie

La Banque de développement du Canada, le Fonds de solidarité FTQ et Exportation et développement Canada (EDC) ont, entre autres, participé à cette ronde de financement qui a été menée par Mackinnon, Bennett & Company. 

Parmi les actionnaires de la compagnie québécoise spécialisée dans la conception et l’exploitation de bornes de recharge pour véhicules électriques, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et Investissement Québec (IQ) (7 M$) ont également réinjecté des sommes. 

Il n’a toutefois pas été possible de connaître, vendredi, les parts aujourd’hui détenues par ces deux organisations dans AddÉnergie. En 2019, elles avaient aussi investi de l’argent, ainsi que 12,8 M$ en 2016. 

Des 53 M$, la direction mentionne que certains montants devraient également servir pour l’automatisation de la chaîne de production. Aucune acquisition n’est dans les plans à court terme. 

Importants contrats

Pour les prochaines années, AddÉnergie souhaite accélérer sa présence chez nos voisins du Sud et aussi à travers le Canada. La direction dit avoir plusieurs discussions avec des municipalités pour d’importants contrats. 

En 2019, rappelons que la compagnie, dont l’usine est installée à Shawinigan, avait décroché un contrat pour livrer des bornes de recharge à la Ville de New York. Elle a aussi des ententes avec la Ville de Los Angeles. 

Croissance vers les États-Unis: AddÉnergie fait un plein de 53 M$
Photo courtoisie

Récemment, la direction a annoncé avoir signé un partenariat avec la jeune entreprise américaine Electrada pour l’installation de bornes de recharge en Ohio, en Indiana et au Kentucky, au cours des prochaines années.  

Même si AddÉnergie prévoit grandir aux États-Unis avec son réseau FLO, il n’est pas question, pour le moment, d’ouvrir une usine de production. M. Tremblay dit vouloir miser sur les talents d’ici. D’ailleurs, environ 125 emplois devraient être créés d’ici trois ans, principalement au Québec. 

«Pour l’instant, ce n’est pas dans nos cartons. Nous avons une belle erre d’aller avec notre usine à Shawinigan. On peut répondre à la demande. Au cours des dernières années, nous avons connu une croissance de 60% par an. Il faut tout de même continuer d’investir dans notre capacité de production», avance le grand patron et fondateur. 

Ce dernier ne croit pas que la pandémie ralentisse à moyen terme les investissements des municipalités, des gouvernements et des entreprises en matière d'électrification des transports. 

Actuellement, les ventes aux États-Unis représentent entre 10% et 20% du chiffre d’affaires du groupe. La direction estime que ce marché est «dix fois plus grand» que celui du Canada. 

AddÉnergie assure l'exploitation de plus de 30 000 bornes de recharge en Amérique du Nord. La compagnie compte 180 employés et elle est le principal fournisseur pour le Circuit électrique d’Hydro-Québec et le Réseau branché, exploité par NB Power, au Nouveau-Brunswick.  

Fondée en 2009, l’entreprise, dont le siège social est à Québec, possède des bureaux régionaux à Montréal, à Mississauga, à Vancouver et à Rochester.