/news/coronavirus
Navigation

Deuxième vague: le gouvernement n’était pas prêt, selon les travailleurs de la santé

GEN-CHSLD-COVID-19
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Les travailleurs de la santé jugent très sévèrement la préparation du gouvernement face à la deuxième vague et la grande majorité d’entre eux ne croient pas que le nécessaire a été fait pour éviter une crise dans le secteur de l'hébergement pour aînés.

• À lire aussi: COVID-19 : pas de retour à la vie normale avant 2022 au moins

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

C’est ce qu’indique un sondage mené par la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), du 14 au 28 octobre, auprès de 1808 travailleurs du réseau public et des centres d’hébergement privés.

La majorité d’entre eux (60%) attribue ce problème au manque de personnel qui persiste pour plusieurs titres d'emploi et qui est causé en bonne partie, selon eux (encore 60%), par les conditions de travail et les salaires qui ne sont pas attractifs.

Plus d’un travailleur sur deux (53%) note aussi que le déplacement de personnel entre les différents établissements se poursuit, alors qu’on a souvent indiqué ce phénomène comme une cause notable de la propagation de la COVID-19.

Par ailleurs, pas moins de 91% des travailleurs ayant répondu au sondage de la FSSS-CSN disent ne pas être surpris que la situation ait été aussi difficile, lors de la première vague, dans le secteur de l'hébergement pour aîné(e)s.

Le manque de personnel (76%), les déplacements entre établissements (59%) et le manque d’équipements de protection individuelle (35%) sont les principaux facteurs qui expliquent cette situation, croient-ils.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres