/qubradio
Navigation

Internet haute vitesse en région: «C’est un dossier qui est très triste», juge Pierre Fitzgibbon

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Le ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon

Coup d'oeil sur cet article

De passage à QUB radio vendredi, le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a qualifié de «très triste» le dossier du déploiement de l’internet haute vitesse en région, qui tarde à se réaliser à différents endroits.

• À lire aussi: Internet haute vitesse en région: Bell devrait-elle avoir encore le droit de participer aux programmes gouvernementaux?

• À lire aussi: Fitzgibbon reconnaît la problématique des poteaux

«Une personne que je respecte beaucoup, Jean Charest, avait promis, en 2003, qu’on connectait le Québec dans les prochaines années. On est en 2021, 18 ans après, et c’est moi qui a le dossier. C’est décevant pour tout le monde», a commenté l’homme politique au micro de Pierre Nantel.

Ce dernier espère toutefois «accélérer l’octroi de permis» prochainement, alors qu’il juge que les partenaires du projet «coopèrent pleinement».

«Le changement d’attitude de Bell et d’Hydro-Québec et de Telus, parce qu’ils sont trois à avoir des poteaux, est tel qu’aujourd’hui, la table de coordination semble très bien fonctionner», a-t-il affirmé, relatant un engagement «très clair» du président et chef de la direction de Bell, Mirko Bibic, envers le premier ministre François Legault.  

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète de Pierre Fitzgibbon à QUB radio:   

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions