/news/coronavirus
Navigation

L’application Alerte COVID plus précise

Application COVID-19
Photo Pool, PC, Ryan Remiorz

Coup d'oeil sur cet article

L’application Alerte COVID a été mise à jour pour permettre aux personnes infectées d’ajouter la date d’apparition de leurs symptômes ainsi que la date de leur test de dépistage. 

Ces informations, plus précises selon les autorités, vont prévenir les gens ayant été en contact avec une personne contaminée par la maladie à coronavirus.

On sait maintenant que les gens infectés sont plus susceptibles d'être contagieux deux jours avant l'apparition des symptômes, a-t-on rappelé vendredi, par communiqué, d’où l’importance d’être informée le plus rapidement possible.

Alerte COVID permet aux gens ayant reçu un test positif d’entrer une clé à usage unique fournie par les autorités de leur province, prévenant ensuite en toute confidentialité leurs contacts étroits qu’ils peuvent avoir été contaminés. Ces gens peuvent ensuite se soumettre à leur tour à un test de dépistage et être isolés si celui-ci s’avère positif.

L’application avait été téléchargée plus de 4,9 millions de fois en date du 28 octobre, selon Ottawa.

Depuis sa mise en place, Alerte COVID a permis à plus de 2800 Canadiens d’avertir leurs contacts ayant aussi téléchargé l’application qu’ils avaient été déclarés positifs à la COVID-19.

«Alerte COVID est un outil supplémentaire qui vous permettra de protéger vous-mêmes ainsi que vos proches. Nous continuons à améliorer l'application pour vous encourager à vous joindre aux quatre millions neuf cent mille personnes qui l'ont déjà téléchargé», a dit la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu.

Après avoir hésité pendant plusieurs semaines, le premier ministre du Québec, François Legault, invite maintenant les Québécois à télécharger Alerte COVID.

En début d’après-midi, vendredi, le Canada comptait plus de 230 000 cas de COVID-19, incluant 10 100 décès.