/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar l’emporte en fusillade

Drakkar vs Océanic
Photo Mario Dechamplain Lucas Fitzpatrick a été brillant devant la cage du Drakkar, vendredi soir.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU – Le Drakkar de Baie-Comeau a signé son premier gain de la saison à domicile, vendredi soir, quand il l’a difficilement emporté 2-1, en fusillade, sur l’Océanic de Rimouski.

De retour à l’action sur la glace du centre Henry-Leonard après une pause de trois semaines, les membres de l’équipage nord-côtier n’ont pas connu un début de match facile, mais sont tout de même parvenus à se faufiler. 

Inspirés par les nombreux arrêts clés de leur gardien de but Lucas Fitzpatrick, les locaux sont restés dans le coup pour revenir de l’arrière et profiter des tirs de barrage pour inscrire ce deuxième gain de la campagne. 

Accusant un recul de 1-0 après 40 minutes de jeu, le Drakkar a relancé le débat, au début du troisième tiers, quand la recrue Julien Hébert s’est échappée seule avant de servir une habile feinte devant le gardien Raphaël Audet. Bénéficiant ensuite de deux jeux de puissance consécutifs, les visiteurs ont bourdonné à quelques reprises, mais Fitzpatrick (29 arrêts), première étoile de la rencontre, a refusé de céder. Il a poursuivi ses prouesses en prolongation. 

La fusillade a été nécessaire. Julien Hébert a de nouveau touché la cible pour les vainqueurs tout comme son coéquipier Brandon Frattaroli, auteur du but décisif. 

Isaac Béliveau a été le seul à toucher la cible pour le clan rimouskois. Un autre défenseur, Zachary Massicotte a réussi l’autre but des perdants en temps régulier à l’occasion d’un avantage numérique. 

En bref 

Même s’il a récolté un point au classement, l’Océanic (0-3-1-1) est toujours en quête d’une première victoire cette saison... Il s’agissait du 600e match en carrière derrière le banc pour l’entraîneur-chef rimouskois Serge Beausoleil... Les deux équipes se retrouvent, cet après-midi, pour l’affrontement numéro 2 de cette courte série.