/sports/golf
Navigation

PGA: de nouveaux meneurs à Southampton

Ryan Armour
Photo AFP Ryan Armour

Coup d'oeil sur cet article

Les Américains Ryan Armour et Wyndham Clark se sont hissés en tête du Championnat des Bermudes du circuit de la PGA au terme de la deuxième ronde, qui était disputée vendredi à Southampton. 

Deuxième après la ronde initiale, Armour n’a eu besoin que d’un pointage de 70 (-1) pour s’inviter au sommet. Quant à Clark, il a retranché trois coups à la normale de 71 grâce à un aigle, à trois oiselets et à deux bogueys.

Armour et Clark présentent un cumulatif de 134 (-8) et ont un coup d’avance sur leur compatriote Kramer Hickok. Ce dernier a réussi une deuxième ronde de 68 (-3), pour porter son total à 135 (-7).

L’Albertain Roger Sloan a connu une bonne journée à Southampton, qu’il a conclue avec une carte de 70 (-1). Avec un total de 137 (-5), il n’a que trois coups de retard sur le sommet.

Sloan partage le sixième rang avec cinq autres golfeurs, dont l’Américain Peter Malnati. Premier après une ronde, ce dernier a enchaîné avec une performance de 74 (+3) vendredi.

Chez les autres Canadiens, Michael Gligic a grimpé de huit échelons après avoir joué la normale de 71. Avec un cumulatif de 139 (-3), l’Ontarien est présentement 18e, à cinq coups des meneurs.

Son compatriote David Hearn a, quant à lui, terminé la journée un coup au-dessus de la normale. Il est 25e, à six coups de la tête.

Pour sa part, Graham DeLaet est loin derrière, à 17 coups des meneurs, et ne pourra participer aux rondes finales.

Les quelques golfeurs qui n’ont pu terminer leur deuxième ronde en raison de la noirceur seront les premiers à s’élancer, samedi, avant le début de la troisième ronde.

Un bel exploit

Cette journée au Championnat des Bermudes a également été marquée par la prestation de Fred Funk, qui est devenu le quatrième golfeur de 64 ans ou plus, dans l’histoire de la PGA, à se qualifier pour les rondes de la fin de semaine. Sam Snead, Jack Nicklaus et Tom Watson avaient déjà réalisé l’exploit.

Funk y est parvenu grâce à une deuxième ronde de 72 (+1), qui a porté son total à 141 (-1). Il a réussi ce tour de force au côté de son fils Taylor, un golfeur professionnel depuis 2017, qui a pour sa part été victime du couperet.

Il s’agissait d’un deuxième départ en carrière pour Taylor sur le circuit de la PGA, alors que son père en était à une 650e présence.