/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Un duo rhodanien

Deux belles expressions de la syrah pour accompagner votre automne.

Un duo rhodanien

Coup d'oeil sur cet article

Le vaste vignoble de la vallée du Rhône se divise en deux zones bien distinctes : le nord et le sud. Simple, non?

Le nord, parce qu’il reçoit plus de pluie, est plus vert, et ses vignobles, souvent de petite taille, sont aménagés à flanc de coteau. Le climat continental favorise une longue période végétative, essentielle à l’élaboration de vins fins. Seul cépage autorisé pour les appellations rouges, la syrah trône en reine. Parfois un peu austères en jeunesse, les syrahs du nord du Rhône ont souvent besoin de quelques années de mûrissement en cave avant de se révéler à leur juste valeur. 

Le sud de la vallée, aidé par un climat chaud et sec, est la source de 90 % de la production vinicole de la région. Ses terres arides aux paysages bien méditerranéens sont surtout le terrain de jeu rêvé du grenache noir, mais une foule d’autres cépages peuvent aussi s’épanouir, selon les types de sols, l’orientation des vignobles, l’altitude, etc. 

Clos Bellane, Côtes du Rhône-Villages 2018, La Petite Bellane
20,45 $ - Code SAQ : 14559500 – 14 % - 3,1 g/L – Biologique
La Petite Bellane de Stéphane Vedeau, par exemple, provient d’un vignoble planté à 410 mètres d’altitude, sur les sols calcaires près de Valréas, tout au nord du sud de la vallée du Rhône. Les vignes sont conduites en bio et donnent un vin gorgé de parfums de petits fruits mûrs, mais frais. Les tanins sont soyeux, plus souples que compacts, ce qui rend le 2018 déjà accessible et agréable à boire, malgré son jeune âge.
$$ – ★★★ 1⁄2 

Pierre Gaillard, Côte-Rôtie 2018
82 $ - Code SAQ : 12448179 – 13 % - 2,4 g/L
Le côte-rôtie de Pierre Gaillard traduit à merveille la nature généreuse du millésime 2018, qui a donné des vins particulièrement intenses et concentrés, dans le nord de la vallée. Les tanins sont mûrs, suaves et juste assez denses pour laisser en bouche une délicieuse sensation de plénitude. Riche et velouté, presque crémeux, mais sans mollesse ni lourdeur. Le fait qu’il soit déjà hyper séduisant ne devrait pas faire douter de son potentiel de garde; on pourra le laisser dormir en cave jusqu’en 2026, au moins.
$$$$$ – ★★★★

★ Correct
★★ Bon
★★★ Très bon
★★★★ Excellent
★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.
Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.
Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.