/entertainment/tv
Navigation

Une websérie «funky et trash» pour Rosalie Vaillancourt

Une websérie «funky et trash» pour Rosalie Vaillancourt

Coup d'oeil sur cet article

Rosalie Vaillancourt sera en vedette dans une nouvelle websérie, Rosalie – La comédie musicale, qui sera lancée le 30 novembre. «C’est une sorte de Demain matin, Montréal m’attend super funky et trash», dit l’humoriste.

En 2016, Rosalie Vaillancourt avait présenté une comédie musicale à Zoofest. Quatre ans plus tard, ses projets étant pour la plupart sur la glace avec la pandémie, elle a décidé d’amener le spectacle plus loin dans une websérie.

Dans Rosalie – La comédie musicale, on suit le parcours d’une fille de Saint-Hyacinthe, qui s’en va à Montréal pour être connue. «Mais elle ne rencontre pas les bonnes personnes», dit l’humoriste.

Les six épisodes, d’une durée de six à dix minutes, seront mis en ligne sur le compte YouTube de l’humoriste le 30 novembre. 

Pour lui donner la réplique, Rosalie Vaillancourt, qui a produit elle-même la websérie, a fait appel à Pierre-François Legendre («il joue le méchant producteur»), Rita Baga («c’est la star déchue»), Sébastien Dubé («il est mon père et c’est vraiment crampant!») et Katherine Levac («elle joue les réceptionnistes»).

Écran vert

Pierre-Yves Roy-Desmarais, qui avait joué dans la comédie musicale de Rosalie à Zoofest, a été invité à participer à la websérie. «C’était mon copain à l’époque et il avait participé à l’écriture du spectacle, dit Rosalie. Je lui ai demandé s’il voulait jouer mon chum dans la série.»

Parce que la COVID-19 compliquait le tournage, la série a entièrement été tournée devant un écran vert. «Ça m’a permis d’être plus près de Pierre-François à l’écran», dit Rosalie.

«J’espère que les gens vont embarquer là-dedans, car c’est vraiment une autre façon de voir les affaires. On a tourné ça de façon épurée, quasiment BD.»

«Un gros deuil»

Ces temps-ci, Rosalie continue de présenter son one-woman-show, Enfant roi, dans les régions qui ne sont pas en zone rouge.

«J’ai fait 7 shows depuis huit mois en tout. C’est ce que je faisais en deux semaines avant ça... Je capote vraiment.» 

Avec la pandémie, qui rend l'avenir des spectacles très incertain, l'humoriste a dû se résigner à ne pouvoir faire la tournée provinciale dont elle avait rêvé.

«C’est un gros deuil, dit-elle. La tournée avait vraiment bien commencé. Chaque personne qui venait voir le show comprenait un peu plus l’intelligence derrière le personnage.» 

 Alors que d’autres humoristes ont simplement décidé de reporter entièrement leur tournée à 2021, Rosalie ne veut pas repousser son spectacle indéfiniment. «Je l’ai écrit à 24-25 ans, dit-elle. Je ne veux pas encore le faire dans trois ans.»