/news/currentevents
Navigation

Horreur à Québec: «Les mots me manquent pour décrire une telle tragédie», déclare François Legault

Coup d'oeil sur cet article

Les politiciens ont été nombreux dimanche à offrir leurs condoléances aux proches des victimes des meurtres de l’Halloween, visiblement sous le choc devant l’horreur qui s’est jouée en plein cœur du Vieux-Québec samedi soir.

• À lire aussi: Nuit d’horreur à Québec: tout ce que vous devez savoir présentement

• À lire aussi: Nuit d'horreur à Québec: l'identité du suspect maintenant connue

• À lire aussi: [EN DIRECT] Nuit d'horreur à Québec: les gestes du tueur étaient «prémédités»

Plusieurs ont affirmé être ébranlés par la tragédie qui frappe la Vieille Capitale. Le premier ministre tiendra un point de presse à 10 h 30 ce matin, à Montréal, pour réagir et s’adresser aux personnes éprouvées 

PHOTO DIDIER DEBUSSCHÈRE

Le président de l’Assemblée nationale a aussi annoncé dimanche la mise en berne du fleurdelisé de l’hôtel du Parlement, et ce, jusqu’à mardi, en l’honneur des victimes.

«Le Québec se réveille après une nuit d’horreur. Les mots me manquent pour décrire une telle tragédie», a déclaré le premier ministre François Legault dans un tweet.

La vice-première ministre Geneviève Guilbault a tenu une conférence de presse conjointe avec le maire de Québec, Régis Labeaume, et le directeur du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), Robert Pigeon.

M. Labeaume, qui avait averti que le mois de novembre allait être «tough» en raison du changement d’heure et de la grisaille, a paru émotif lors de la conférence de presse.

Photo Didier Debusschère

«Je remercie le SPVQ pour son travail impeccable, la nature humaine est complexe et insondable, nous pouvons croire à un problème de santé mentale, l’enquête nous le diras, mais c’est surtout aux proches des victimes de cette inexplicable violence ainsi qu’aux blessés que je tiens à m’adresser», a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

«Québec demeure un des endroits parmi les plus sécuritaires au monde et nous allons tout faire pour qu’il le demeure. Je me souviendrai, paix et amour à toutes et tous!», a ajouté le maire Labeaume.

Le premier ministre Justin Trudeau, quant à lui, a signalé sur Twitter avoir «le cœur brisé pour les proches des deux personnes tuées dans cette horrible attaque. Je souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Nous sommes de tout cœur avec vous et serons là pour vous. Aux premiers intervenants, merci pour votre travail.»

Le nouveau chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a déclaré sur Twitter : «Notre chère capitale nationale a connu une tragédie hier soir. Une soirée normalement festive a été transformée en scène d’horreur par la folie d’un individu. Aux proches et aux familles des victimes, j’adresse mes plus sincères condoléances.»

«En pleine soirée d’Halloween, c’est l’horreur qui frappe.... comment ne pas être bouleversé par ce qui se passe chez nous», a exprimé la cheffe libérale, Dominique Anglade, qui a soutenu que «les familles des victimes devront être accompagnées alors que déjà au Québec nous vivons des moments plus difficiles.»

Le chef parlementaire du Parti québécois Pascal Bérubé s’est aussi exprimé sur Twitter dimanche matin : « Les citoyens de notre capitale se réveillent avec stupeur ce matin. Un homme a transformé une soirée qui se voulait festive, dans une ville paisible, en délire meurtrier. De nombreuses victimes assassinées et blessées. Aux familles, je présente mes plus sincères condoléances. »

Manon Massé, porte-parole de Québec solidaire, a également exprimé ses condoléances dans un tweet, encourageant les gens de Québec à se serrer «les coudes plus que jamais devant ce drame encore inexpliqué».

Gabriel-Nadeau-Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire, a déclaré que «lorsque Québec est blessée, c’est tout le Québec qui partage sa douleur». «"Déconstruire les tabous" et "sensibiliser", ça ne suffit pas: il faut des ressources d'urgence, maintenant», a-t-il plaidé.

Du côté fédéral, le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet a partagé sur le réseau social son soutien envers les Québécois : « La belle cité de Québec qui nous est si chère est ce matin endeuillée et assombrie par un épouvantable drame. Votre choc est partagé par toutes et tous. Nos pensées vous accompagnent ainsi que nos vœux de courage.»

Le chef du Parti conservateur du Canada Erin O’Toole, qui s’est dit «attristé d’apprendre les nouvelles qui ont eu lieu hier soir à Québec», a tenu à remercier le travail des premiers intervenants dans un tweet.

«Il est difficile de comprendre la violence insensée qui s'est produite à Québec, la nuit dernière, a renchéri le chef du NPD, Jagmeet Singh sur Twitter. Mes pensées vont aux amis et familles qui ont perdu des êtres chers. Pour les blessés, je souhaite un prompt rétablissement et merci aux premiers répondants pour leur courage.»

«Montréal est de tout coeur avec les citoyennes et citoyens de la capitale nationale après cette nuit d’horreur dans le Vieux-Québec. Nos pensées accompagnent les familles et les proches des victimes. Nous sommes à vos côtés pour traverser cette tragédie», a indiqué de son côté la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Autres réactions  

D’autres politiciens ont réagi sur les réseaux sociaux.

APPEL À TOUS

Vous détenez de l’information sur la terrible attaque survenue à Québec, dans la nuit de samedi à dimanche? 

Contactez-nous à l’adresse jdm-scoop@quebecormedia.com.