/news/currentevents
Navigation

Nuit d'horreur à Québec: beaucoup de travail attend les enquêteurs

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers de Québec ont 25 scènes de crime à analyser à la suite de l’attaque meurtrière survenue samedi soir.

• À lire aussi: Nuit d’horreur à Québec: tout ce que vous devez savoir présentement

• À lire aussi: Nuit d'horreur à Québec: le suspect est formellement accusé de deux meurtres et de cinq tentatives de meurtre

• À lire aussi: Nuit d’horreur à Québec: tout ce que vous devez savoir présentement

Selon l’ancien enquêteur au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) Roger Ferland, ce genre de situation ne s’est pas présentée souvent dans la Vieille Capitale au cours des dernières années. «On va réanalyser ce qu’on a observé, ce qu’on a pu filmer, les déclarations des victimes, des témoins. Les caméras vidéo qui seront récupérées, dans les prochaines heures, seront analysées aussi. Son véhicule, sa résidence, son cellulaire, son ordinateur, beaucoup de démarches attendent les policiers dans les prochaines heures».

L’objectif des policiers dans l’analyse des scènes sera de déterminer la motivation qui a poussé l’auteur de l’attaque à commettre ce geste. «Il y a quand même une certaine planification dans le geste», souligne Roger Ferland. «Il a choisi ses victimes au hasard, mais il part d’une autre ville, se déplace dans une ville qu’il a sélectionnée. Il amène un déguisement et un outil dont il va se servir pour passer à l’acte».

Par ailleurs, le grand nombre de caméras de surveillance dans le secteur où s’est déroulée la tragédie devrait faciliter le travail des policiers. «J’ignore exactement quelles images ont pu être captées, mais assurément que ces images-là vont démontrer clairement certains gestes et certaines façons de faire de l’individu», soutient l’ancien enquêteur.

Le travail effectué par les policiers, au cours des prochaines heures, sera donc de cumuler des preuves qui serviront à inculper l’auteur de l'attaque de meurtres au premier degré, au deuxième degré ou de meurtres non prémédités.

APPEL À TOUS  

Vous détenez de l’information sur la terrible attaque survenue à Québec dans la nuit de samedi à dimanche? Contactez-nous à l’adresse jdm-scoop@quebecormedia.com.