/news/currentevents
Navigation

Nuit d'horreur à Québec: des vigiles organisées pour les deux victimes

Nuit d'horreur à Québec: des vigiles organisées pour les deux victimes
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Drapeau en berne, pavillon illuminé, vigile: le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) rendra hommage durant les prochains jours à son directeur des communications et du marketing, François Duchesne, une des deux personnes assassinées samedi soir dans le Vieux-Québec.

• À lire aussi: Nuit d’horreur à Québec: tout ce que vous devez savoir présentement

• À lire aussi: Nuit d'horreur à Québec: deux destins tragiques unis par la malchance

Une soirée de partage à la chandelle est également organisée devant le domicile de Suzanne Clermont à 19h lundi, rue des Remparts. Les gens sont conviés à apporter fleurs et chandelles.   

Une vigile aura lieu mardi le 3 novembre, à partir de 18h, devant le pavillon Pierre Lassonde pour honorer la mémoire de François Duchesne.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

«Tous ceux qui auront envie de témoigner leur tristesse et surtout de rendre un hommage à François seront les bienvenus», a fait savoir le MNBAQ dans un communiqué lundi matin. 

Le pavillon sera également illuminé de vert durant les prochains jours, un symbole d’espoir, pour souligner la mémoire de celui qui a travaillé fort pour rendre possible l’illumination du bâtiment de la Grande Allée. Comme le drapeau de l’Assemblée nationale, celui situé sur le parvis du pavillon sera mis en berne pour trois jours.  

Une équipe sous le choc

Lundi matin, l’équipe du Musée peinait à «encaisser le choc de la mort tragique» du gestionnaire de 56 ans, pouvait-on lire dans le communiqué. 

«Il n’y a pas de mots pour exprimer notre tristesse face à la perte d’un collègue et ami de la qualité de François Duchesne. Il y a mille et une manières de mourir et François ne méritait pas cette fin terrible et si violente», a souligné Jean Luc Murray, directeur général du MNBAQ. 

«Parmi les choses dont je vais toujours me souvenir, c’est le don de François, de vivre pleinement chaque jour, chaque heure, chaque seconde, a-t-il ajouté. Il choisissait toujours de voir le bon côté de chaque chose, de chaque situation, de chaque personne. Il aimait les gens qui le lui rendaient bien. Il donnait son temps pour rendre sa communauté meilleure. Être son ami aura été un privilège.»

François Duchesne était à l’emploi du musée depuis juin 2019. Un endroit où il rêvait de travailler, souligne le MNBAQ. «Il habitait tout près. D’ailleurs, de sa fenêtre, il apercevait le pavillon Gérard-Morisset.»  

«Les succès de l’exposition Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain. La collection Jacques et Natasha Gelman, malgré la pandémie, et la réouverture du Musée, des suites du confinement du printemps dernier, ne lui sont pas étrangers d’ailleurs. Il a également réussi, en un temps record, à relier le MNBAQ à un impressionnant réseau de partenaires et de collaborateurs contribuant à réaliser la vision d’un Musée humain et engagé», souligne son équipe. 

APPEL À TOUS  

Vous détenez de l’information sur la terrible attaque survenue à Québec dans la nuit de samedi à dimanche? 

Contactez-nous à l’adresse jdm-scoop@quebecormedia.com.