/news/currentevents
Navigation

«Prends soin de nous tous»

Le conjoint de Suzanne Clermont a rendu un vibrant hommage à la femme disparue

Quebec
Photo Stevens Leblanc Des proches étaient toujours stupéfaits de l’horreur vécue par Suzanne Clermont alors qu’elle se trouvait tout bonnement sur le seuil de sa porte. Ils ont tenu une vigile lundi soir en sa mémoire.

Coup d'oeil sur cet article

Dans un émouvant message relayé par son fils, le conjoint de Suzanne Clermont, froidement assassinée samedi soir à Québec, a rappelé lundi soir que la vie est terriblement fragile et que d’un moment à l’autre, tout peut basculer.

• À lire aussi: Nuit d'horreur à Québec: Régis Labeaume fait un «pèlerinage» sur les lieux du crime

• À lire aussi: Tragédie dans le Vieux-Québec: pourquoi le système d’alerte nationale n’a-t-il pas été utilisé?

• À lire aussi: [PHOTOS] Nuit d'horreur à Québec: les hommages affluent toujours

Par une soirée glaciale, quelques centaines de personnes ont assisté à une vigile en l’honneur de la victime âgée de 61 ans.

Brad Purcell (à gauche) et sa conjointe, l’urgentologue Marie-France Rioux (au centre), qui a vainement tenté de sauver la vie de la victime âgée de 61 ans, ont tenu à être présents.
Photo Stevens Leblanc
Brad Purcell (à gauche) et sa conjointe, l’urgentologue Marie-France Rioux (au centre), qui a vainement tenté de sauver la vie de la victime âgée de 61 ans, ont tenu à être présents.

Un peu comme Suzanne Clermont face à son assaillant, les flammes des lampions auraient voulu résister, mais elles n’y pouvaient rien contre la force du vent sur la rue des Remparts.

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

D’une voix éteinte par les sanglots, Julien Fortin, le fils de Jacques « coco » Fortin, animateur de radio bien connu dans les années 70 et 80, a diffusé un enregistrement audio de son père qui aura besoin de soins et d’amour pour se remettre de cette vision d’horreur, lui qui a retrouvé le corps inanimé de sa conjointe samedi un peu avant 22 h 30 sur le trottoir devant la résidence du couple. Le rassemblement s’est tenu au même endroit.

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Une femme unique

« Je vous remercie beaucoup de votre présence. Vous comprendrez que je ne peux pas être là. J’aimerais vous remercier tous et toutes de l’amour et de l’amitié que vous avez portés à une femme merveilleuse, une femme unique, une femme exceptionnelle. Ma chère Suzanne. Personne ne va jamais t’oublier. Je te porterai toujours dans mon cœur. Prends soin de nous tous », a notamment lancé M. Fortin, qui partageait sa vie depuis un peu moins de 20 ans.

Julien Saint-Pierre Fortin, le fils du conjoint de Mme Clermont, a pris quelques secondes pour remercier la foule rassemblée.
Photo Stevens Leblanc
Julien Saint-Pierre Fortin, le fils du conjoint de Mme Clermont, a pris quelques secondes pour remercier la foule rassemblée.

« À tout le Québec, aimez-vous les uns les autres », a aussi lancé Julien Fortin, précisant que le bien le plus précieux reste les gens autour de vous.

Au cours de cette soirée pénible, l’urgentologue Marie-France Rioux, voisine de la victime sur la rue des Remparts, a répété à des gens présents à quel point elle a tout tenté pour essayer de sauver la vie de Suzanne Clermont.

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

En son honneur

Suzanne Clermont est morte samedi soir sur la rue des Remparts.
Photo courtoisie
Suzanne Clermont est morte samedi soir sur la rue des Remparts.

Également présente lundi, la vice-première ministre du Québec a mentionné qu’elle connaissait bien la victime.

« C’est un moment très émotif. Je connaissais personnellement Suzanne. J’ai passé plusieurs soirées ici même sur la rue des Remparts. C’était une femme adorable, une femme extraordinaire », a confié Geneviève Guilbault.

La ministre Genevieve Guilbault console Julien Fortin, beau fils de Suzanne Clermont.
Photo Stevens LeBlanc
La ministre Genevieve Guilbault console Julien Fortin, beau fils de Suzanne Clermont.

Le maire de Québec Régis Labeaume, ainsi que le président du Conseil du Trésor du Canada, Jean-Yves Duclos, ont aussi pris un moment de recueillement sur les lieux du drame. 

François Duchesne, la seconde victime du tueur, sera honoré aussi mardi soir.
Photo courtoisie
François Duchesne, la seconde victime du tueur, sera honoré aussi mardi soir.

Ce qu’ils ont dit  

Quebec
Photo courtoisie

« Je vous souhaite à tous et à toutes de profiter des gens que vous aimez pendant qu’ils sont de ce monde parce que la vie est si fragile et que d’un moment à l’autre, tout peut basculer. Je vous aime tous. »

– Jacques Fortin, conjoint de Suzanne Clermont

Quebec
Photo Stevens Leblanc

« C’était une femme toujours de bonne humeur, souriante, heureuse, qui irradiait le bonheur en tout temps. On se remémore avec nos amis communs les soirées qu’on a passées ici avec elle. C’est une femme extraordinaire qui certainement laisse sa marque. On croise plein de gens qui étaient avec nous dans les dernières années et qui vont, comme moi, garder un souvenir impérissable. »

– Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec, au sujet de la victime Suzanne Clermont

Quebec
Photo Pascal Huot

« Ça aurait pu être moi, ça aurait pu être n’importe qui. »

– Luc Richer, directeur de Motivaction Jeunesse, de passage lundi soir lors d’une séance de course à pied


Le Musée des beaux-arts du Québec rendra hommage mardi soir à son directeur des communications et du marketing, François Duchesne, la seconde personne assassinée samedi soir dans le Vieux-Québec.