/word/usa/election2020
Navigation

Présidentielle 2020: des appels automatiques pour dire à des Américains de «rester à la maison»

Coup d'oeil sur cet article

Le FBI enquête présentement sur de mystérieux appels et messages textes indiquant à certains Américains de «rester à la maison» en ce jour d’élections.

• À lire aussi: [CARTE] Les résultats de l’élection américaine en direct

• À lire aussi: [EN DIRECT] Présidentielle 2020: suivez la soirée électorale américaine

Mardi, les autorités du Michigan ont déclaré que des messages automatiques avaient été envoyés à leurs citoyens pour les désinformer. Les habitants de la ville de Flint, en particulier, ont reçu une information leur conseillant d’aller voter mercredi, s’ils voulaient éviter les files d’attente. On ne ferait toutefois jamais référence aux élections dans les messages. 

Un porte-parole de l’administration Trump a affirmé que le FBI avait ouvert une enquête concernant la situation au Michigan, selon ce que rapporte le Washington Post.

Toujours selon le célèbre quotidien, 10 millions d’appels automatiques disant aux électeurs de «rester à la maison en sécurité» ont été reçus, dans les dernières semaines, un peu partout au pays. 

L’origine de ces messages malveillants n’est toujours pas définie et relèverait d’une tactique sophistiquée pour rejoindre un grand nombre de personnes à la fois. 

Le PDG de YouMail, une compagnie qui se spécialise dans la filtration de contenu indésirable, Alex Quilici, affirme que ce genre de stratégie d’appels automatiques peut être dommageable dans un contexte d’élections. 

«Tout cela prouve que ça peut être difficile de réagir rapidement dans une campagne constituée de nombreux appels», a-t-il expliqué. 

Son entreprise a d’ailleurs découvert que les appels pourraient être d’origine étrangère et ont pu s’attaquer à 280 des 317 indicatifs régionaux des États-Unis. La fréquence de ceux-ci se serait accentuée lors du mois d’octobre.