/news/health
Navigation

Soins aux Premières Nations: 15 M$ pour la sécurisation culturelle du système de santé

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec annonce un investissement de 15 millions de dollars pour engager et former du personnel dans le réseau de la santé, en vue d’améliorer les soins qui sont donnés aux membres des Premières Nations.

• À lire aussi: Montréal tend une main aux autochtones

Cette annonce donne suite à plusieurs appels à l'action de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics, a fait savoir le cabinet du nouveau ministre des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, par communiqué, vendredi.

Des formations seront ainsi offertes aux gestionnaires et aux intervenants du réseau de la santé et des services sociaux pour les familiariser avec la notion de sécurisation culturelle. 

  • Écoutez le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, au micro de Geneviève Pettersen  

L'approche de sécurisation culturelle consiste à prendre en compte la réalité culturelle d’une personne afin de lui offrir de meilleurs soins.

Des agents de liaison seront aussi embauchés dans les établissements de santé québécois afin d’assurer la qualité des relations avec les communautés et les organisations autochtones. Des navigateurs de service, de préférence autochtones, seront aussi déployés sur le terrain en ayant pour mandat de guider les usagers autochtones dans le système de soins.

Il s’agit d’une première annonce importante pour Ian Lafrenière, nommé par le premier ministre François Legault afin de donner un nouveau souffle aux relations entre Québec et les Autochtones, grandement fragilisées depuis le décès tragique de Joyce Echaquan.

Cette mère atikamekw était morte en faisant l'objet d'insultes racistes dans un hôpital près de Joliette, ce qui avait suscité un tollé partout au Québec.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.