/news/coronavirus
Navigation

Un test révolutionnaire pour la COVID créé à Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Un chercheur de Québec a mis au point un test beaucoup moins intrusif que l’écouvillon afin de dépister la COVID-19 qui sera utilisé dans la région de Chaudière-Appalaches.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: 1133 nouveaux cas et 25 décès de plus au Québec

Le Dr Jeannot Dumaresq, microbiologiste-infectiologue de l’Hôtel-Dieu de Lévis, a mis au point un test sous forme de gargarisme.

«Les gens se voient offrir 5 ml d’eau de source naturelle, Eska ou Naya, ce sont les eaux qu’on a validées, dans un petit gobelet. Ils vont se gargariser 5 secondes dans la bouche et 5 secondes dans la gorge. Ils vont ensuite recracher le contenu dans le même gobelet, et ensuite, avec le gobelet qui est souple, on transvide le contenu dans un tube pour le transport et l’analyse», explique le Dr Dumaresq en entrevue à 100% Nouvelles. 

Cette façon de faire des prélèvements ne requiert pas d’infirmière, et elle peut être faite de manière totalement autonome. 

«On espère que ça va pouvoir libérer les travailleurs de la santé qualifiés, on va pouvoir les rapatrier des cliniques de dépistage et les remettre sur les unités de soins ou dans les cliniques», ajoute le Dr Dumaresq.

Si ce type de test est beaucoup plus facile à effectuer, il n’est pas pour tous: les enfants de moins de 6 ans, les personnes avec des problèmes cognitifs, de démence, ou les personnes présentant un déficit intellectuel devraient plutôt passer le test avec écouvillon. 

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com