/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: mesures resserrées sur les chantiers d'Hydro sur la Côte-Nord

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec resserre ses mesures de contrôle contre le coronavirus sur ses chantiers de la Côte-Nord.

Les travailleurs devront dorénavant non seulement subir un test, mais aussi obtenir un résultat négatif avant d’accéder à un chantier. La découverte récente d’un cas positif a entraîné ces modifications.

À la fin de la semaine dernière, un travailleur de la construction de l’extérieur de la Côte-Nord affecté au projet de raccordement du village de La Romaine a été déclaré positif à la COVID-19.

Le résultat de son test, effectué avant son départ pour la Côte-Nord, lui a été communiqué à son arrivée à Kegaska. Il est aussitôt retourné dans sa région d’origine avec beaucoup de précautions pour empêcher la propagation du virus en vertu des procédures d’Hydro-Québec.

«Ces filets de sécurité, que l’on met en place avec la santé publique, ont permis notamment de faire en sorte que la personne à Kegaska a pu être retirée du milieu assez rapidement», a expliqué le porte-parole d'Hydro-Québec, Francis Labbé.

À la lumière de cet événement, Hydro-Québec resserre ses mesures de contrôle pour ce chantier et celui de la centrale Romaine 4. À moins d’exception, un résultat négatif à la COVID-19 sera requis pour accéder aux chantiers.

«À partir de cette semaine, les gens qui vont se présenter sur les lieux devront avoir un résultat négatif avant d’arriver au campement. En ce qui concerne certains travailleurs essentiels, ce ne sera pas toujours faisable. On essaie de faire en sorte que se le soit», a ajouté M. Labbé.

Ces modifications sont mises en place alors que la Côte-Nord semble épargnée par la deuxième vague du coronavirus.

Mardi, le bilan s'élevait à quatre cas actifs.

Ce n’est toutefois une raison pour baisser la garde prévient la direction de la santé publique, surtout que la Côte-Nord, encore jaune sur la carte des paliers d’alerte, est entourée de régions rouges et oranges.

«Dès qu’il y aura un relâchement des mesures, on risque d’avoir une augmentation rapide du nombre de cas, a affirmé le médecin-conseil du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, Richard Fachehoun. Mais pour l’instant, on constate que les mesures sont respectées par la majorité. Mais nous demeurons vraiment inquiets parce qu’autour de nous, il y a plus de cas dans les régions qui nous entourent.»

Malgré les distances et l’isolement de la région, l’accès au dépistage est adéquat partout sur la Côte-Nord, selon la santé publique.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres