/finance
Navigation

Achats des Fêtes: les Québécois pas moins généreux cette année

bloc argent magasins achats centre commercial
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les Canadiens prévoient dépenser en moyenne une centaine de dollars de moins cette année pour leurs achats des Fêtes, au Québec, le budget des consommateurs n’a pas été amputé, révèle une étude commandée par le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD).

«Certaines provinces sont plus durement touchées par la pandémie, comme l’Ontario», indique au Journal Marc Fortin, président du CCCD-Québec. «Ce qui pourrait avoir un gros impact au Québec sur les dépenses, c’est le fait que les gens s’attendent à pouvoir se réunir pour Noël», poursuit-il.

Selon le sondage réalisé au mois d’octobre auprès de plus de 2500 personnes à travers le pays, les Canadiens prévoient dépenser en moyenne 693 $ durant le temps des Fêtes, comparativement à 792 $ en 2019. 

Six personnes sur dix disent avoir un budget «assez ou très» serré pour cette année. 

Au Québec, les consommateurs prévoient dépenser en moyenne 531 $ pour des cadeaux et de la nourriture au cours des prochaines semaines. À titre de comparaison, le budget moyen était de 503 $ en 2019.

Selon le sondage mené par la firme Léger, 31 % des Québécois entendent tout de même se montrer plus économes cette année en raison du fait qu’il risque d’y avoir moins de rencontres et de célébrations. Et 42 % des gens disent prévoir moins dépenser en raison de difficultés financières.

D’ailleurs, seulement 37 % des répondants au Québec prévoient profiter des soldes du Vendredi fou, 29 % des rabais du Cyberlundi et 23 % des aubaines du lendemain de Noël.

Commencer avant décembre

Même si les détaillants demandent aux consommateurs depuis déjà plusieurs semaines de commencer leurs emplettes plus tôt cette année afin d’éviter les files d’attente et l’explosion des délais de livraison en décembre, seulement 19 % des Québécois ont commencé à magasiner, comparativement à près d’une personne sur quatre pour le reste du Canada. 

Pour plusieurs Canadiens, le magasinage se fera davantage en ligne au cours des prochaines semaines. Les intentions d’achat sur le web ont d’ailleurs grimpé de 14 % par rapport à 2019. 

Aujourd’hui, près d’une personne sur deux (42 %) souhaite commander sur internet et 52 % des Québécois se disent préoccupés par les longs délais de livraison. 

La collecte en magasin devrait aussi gagner en popularité.

Selon le sondage, les grandes surfaces, comme Walmart et Costco, seront les plus fréquentées par les Canadiens.