/qubradio
Navigation

Pas de test de dépistage obligatoire pour les professionnels de la santé

Coup d'oeil sur cet article

Les membres du personnel de la santé ont le droit d’accepter ou de refuser de se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19, selon un expert.

Malgré l’augmentation des cas de COVID-19 au Québec, notamment chez les professionnels de la santé, ces derniers n’ont pas l’obligation de passer un test de dépistage.

«Il y a juste 10 à 40% du personnel qui est testé. On nous dit que c’est au nom du droit du personnel de refuser. La Loi sur la santé publique permet de confiner des millions de personnes, mais on n’aurait pas le droit de demander au personnel de se faire tester pour la COVID?» se questionne Me Paul Brunet, président du Conseil pour la protection des malades, en entrevue avec Richard Martineau. 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète de Me Paul Brunet à QUB radio:   

«Pourtant les lois sont assez fortes pour nous empêcher de circuler», évoque l’avocat.

Me Brunet aimerait également savoir s’il y aura vraiment une enquête criminelle au CHSLD Herron privé de Dorval, alors que plus de 50 personnes aînées ont perdu la vie dans des conditions inhumaines.

«Il y a eu des milliers de morts en CHSLD [au Québec]... À Herron, il y a eu de la négligence criminelle. Qui va payer si les familles ont gain de cause? S’ils [les CHSLD] ferment tous et font faillite?» a-t-il ajouté.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions