/news/coronavirus
Navigation

Près de 80 cas de COVID dans une école de Lévis

Le relâchement des mesures sanitaires aurait contribué à la propagation du virus, croit la Santé publique

Quebec
Photo Stevens LeBlanc On dénombre 28 cas de COVID-19 parmi les membres du personnel et 50 parmi les élèves à l’école de l’Auberivière qui compte 432 élèves et 73 membres du personnel.

Coup d'oeil sur cet article

Près de 80 cas de COVID-19 ont été déclarés dans une école primaire de Lévis, sur la Rive-Sud de Québec, ce qui en fait probablement l’éclosion la plus importante à survenir dans le réseau scolaire depuis la rentrée.

• À lire aussi: COVID-19: hausse des cas dans les écoles malgré les mesures sanitaires

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

La fermeture complète de l’école de l’Auberivière, décrétée depuis le 5 novembre, a été prolongée jusqu’au 17 novembre. 

La directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, parle d’une «situation exceptionnelle». 

L’éclosion, déclarée il y a plus d’une semaine, compte maintenant 28 cas parmi les membres du personnel et 50 parmi les élèves, dont 27 qui ont été identifiés à la suite de l’opération de dépistage qui s’est déroulée vendredi dernier, peut-on lire dans une lettre de la Santé publique transmise aux parents. Une majorité de groupes-classes sont touchés par au moins un cas.    

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

Cette école primaire, qui compte 73 membres du personnel, accueille 432 élèves de la maternelle à la troisième année.

La Dre Romero explique la situation par un «concours de circonstances», a-t-elle indiqué lors d’un entretien avec Le Journal mardi.

Le virus est d’abord entré dans l’école par l’entremise de membres du personnel, et le «relâchement des mesures» sanitaires a contribué à sa propagation, affirme-t-elle.

«Il y a eu un relâchement des mesures [...] et ça s’est transmis à l’intérieur de l’école», indique la Dre Romero, qui parle de lacunes au niveau du port du masque et de la distanciation physique, notamment pendant les pauses ou lors de dîners entre collègues.

Opération de dépistage

La Dre Romero affirme que son équipe a agi rapidement pour freiner la contagion, alors que les questions fusent dans les rangs des parents et du syndicat qui représente les enseignants. Plusieurs se demandent pourquoi l’école n’a pas été fermée plus rapidement.

«On a fermé l’école dans le moment opportun», affirme la directrice de santé publique, qui précise qu’il était important d’avoir un «portrait complet» de la situation avant de prendre une décision.

Le vendredi 30 octobre, sept membres du personnel ont été déclarés positifs, ce qui a mené à une opération de dépistage auprès des employés la fin de semaine suivante. 

Le nombre de cas a grimpé en début de semaine et la fermeture complète de l’école a été déclarée le jeudi 5 novembre.

Au centre de services scolaires des Navigateurs, on indique que les mesures sanitaires «sont rappelées sans cesse et de manière générale appliquées à la lettre». 

«Avec les résultats constatés, on en arrive à la conclusion qu’elles n’ont visiblement pas été appliquées de manière rigoureuse par tous dans l’école», indique sa porte-parole, Louise Boisvert. 

Préoccupée par la situation, la direction générale avait même procédé à un rappel à l’ordre auprès de l’équipe de l’école de l’Auberivière avant le début de l’éclosion, ajoute Mme Boisvert. 

La santé publique surveille aussi de près la situation à l’école primaire Desjardins, située tout près, où trois groupes sont présentement en isolement. 

Cet établissement, fréquenté par des élèves de la quatrième à la sixième année, accueille plusieurs frères et sœurs d’élèves de l’école de l’Auberivière.

Plusieurs membres du personnel travaillent aussi dans les deux établissements.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.