/qubradio
Navigation

COVID-19 : situation inquiétante à Manawan

Confinement, couvre-feu, écoles fermées...

Paul-Émile Ottawa, Chef du Conseil des Atikamekw de Manawan.
Capture d'écran Wikipédia Paul-Émile Ottawa, Chef du Conseil des Atikamekw de Manawan.

Coup d'oeil sur cet article

Le chef de la communauté de Manawan, dans Lanaudière, est très inquiet du nombre élevé de cas positifs élevé, alors que sa communauté est frappée de plein fouet par la deuxième vague de COVID-19.

Épargnée par la première vague, la communauté attikamek de 2900 habitants compte maintenant huit cas positifs de COVID-19, alors qu’il y a à peine deux jours, aucun cas n’était recensé.

«Lors de la première vague, Manawan a su contenir la pandémie en enregistrant 0 cas [...] J’ai peur que ça déboule. Il y a plusieurs facteurs de vulnérabilité dans la communauté: les gens sont âgés, sont malades, ils ont des maladies chroniques. On n’est pas à la veille de dormir tranquille», a lancé le chef de la communauté, Paul-Émile Ottawa en entrevue sur QUB radio. 

Dans le but d'éviter la propagation, les deux écoles de la communauté seront fermées pour au moins une semaine et personne ne peut sortir de Manawan, à moins d’une urgence.

D’ailleurs, une guérite est installée pour contrôler les aller-retour des habitants de la place. Aucun visiteur ne peut entrer dans la communauté sans l’autorisation du Conseil de bande.

Le chef invite ses membres à se serrer les coudes, car les ressources en santé sont très limitées et l’hôpital le plus près est situé à 200 kilomètres du village. 

  • Écoutez le chef de la communauté Paul-Émile Ottawa sur QUB radio:   

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions