/entertainment/music
Navigation

La chanteuse Beyries livre son album à domicile en personne

La chanteuse Beyries livre son album à domicile en personne
Photo courtoisie David Trang

Coup d'oeil sur cet article

Une vingtaine de fans qui avaient précommandé le CD d’Encounter, le nouvel album de Beyries, ont eu droit à un petit extra sympathique jeudi: c’est en personne que la chanteuse a fait la livraison.

Toute la journée, Beyries et deux membres de son équipe ont parcouru les rues de Montréal pour livrer les CD à des fans qui ne s’attendaient pas à une telle visite. 

L’autrice-compositrice-interprète cherchait une façon originale de souligner la sortie de son deuxième album. Comme le titre signifie «rencontre», elle a eu l’idée d’aller à la rencontre de ses admirateurs.  

Elle dit avoir eu un plaisir fou à jouer à la livreuse. 

Beyries a surpris ses fans, comme ici Jérôme Blouin et Isabelle L'Écuyer, en allant leur livrer leur exemplaire de son album qu'ils avaient précommandé.
Photo courtoisie David Trang
Beyries a surpris ses fans, comme ici Jérôme Blouin et Isabelle L'Écuyer, en allant leur livrer leur exemplaire de son album qu'ils avaient précommandé.

«Mon agente sonnait et demandait si la personne sur notre liste était là et si elle avait bien commandé un album de Beyries. Quand ils répondaient oui, elle disait: ça tombe bien, elle est là pour le remettre. Moi, je sortais de derrière l’arbre ou derrière l’auto, c’était très drôle.» 

Une attention appréciée

Les admirateurs ont apprécié cette délicate attention de l’artiste. 

«Surtout dans la situation actuelle où on ne voit pas grand monde. Qu’elle prenne la peine de faire la livraison, c’est vraiment apprécié», dit Catherine Choinière, qui a déboursé 20$ pour se procurer le CD dédicacé même si... elle ne possède plus de lecteur CD. 

«Vu qu’il n’y a plus de spectacles actuellement, je trouvais que c’était la meilleure façon de l’encourager.» 

Des entrevues partout

En plus de livrer son album qui sort vendredi, Beyries est très occupée à en faire la promotion un peu partout sur la planète. 

Vendredi matin, elle donnera des entrevues en France et au Royaume-Uni. Via les réseaux sociaux, elle dit avoir aussi noté de l’intérêt en Turquie, en Iran, en Australie et en Afrique du Sud. 

«Je me sens super bien. Les entrevues me font réfléchir à mon album et m’en donnent une autre perspective. La réponse est tellement belle, l’accueil tellement incroyable que ça donne de l’énergie pour la suite.» 

Le Journal publie un reportage complet sur Beyries et son nouvel album, samedi, dans le cahier Weekend.