/entertainment/music
Navigation

L’OSQ offre un concert réconfort

ART-OSM
Photo d'archives Hélène Guilmette

Coup d'oeil sur cet article

Les attaques survenues le soir de l’Halloween ont secoué la ville de Québec. L’Orchestre symphonique de Québec présentera, vendredi soir, un concert réconfort en webdiffusion.

Un spectacle gratuit, présenté en direct, à 20 h, sur la page Facebook et la chaîne YouTube de l’OSQ.

La soprano québécoise Hélène Guilmette sera en vedette dans trois des sept pièces interprétées sous la direction du chef invité Nicolas Ellis. On retrouvera aussi des lectures des comédiens Jacques Leblanc et Robert Lepage.

«On a besoin de lumière, de s’évader et de réconfort dans un mois de novembre qui a bien mal débuté et avec la pandémie qui se poursuit», a lancé la chanteuse lyrique, lors d’un entretien.

De l’espoir

La soprano originaire de Montmagny chantera le Bist du bei mir de Stölzel, le Pie Jesus du Requiem de Fauré et le Morgen de Strauss.

«J’ai proposé le Morgen de Strauss. C’est une pièce qui est remplie d’espoir et qui parle des beaux lendemains. On retrouve un magnifique solo de violon, du début à la fin, qui sera interprété par Catherine Dallaire», a-t-elle mentionné.

Hélène Guilmette précise que ce spectacle a pour objectif de donner du courage et pour penser aux gens qui nous ont quittés.

«Il n’y a pas de mots pour qualifier la manière violente et brutale dont ces gens sont partis. Ce concert va mettre plus en évidence le côté lumineux que le côté tragique. Le but est de se serrer les coudes et de faire du bien», a-t-elle expliqué.

Il s’agira, pour la soprano, d’un deuxième concert sans public depuis le début de la pandémie.

«Il y a un échange lorsqu’il y a un public devant nous. On ressent les gens même s’il fait noir. Et ça, ça nous manque énormément. Il va falloir s’habituer à des concerts sans public. J’ai l’impression que ça va être comme ça pour un petit bout de temps», a-t-elle fait remarquer.

La chanteuse lyrique précise que les concerts en webdiffusion sont une alternative intéressante.

«Pour le concert gala présenté par l’OSQ, lors de la Journée mondiale de l’opéra, plus de 4000 personnes ont regardé ce spectacle. C’est beaucoup de monde», a-t-elle précisé.

L’OSQ sera aussi en vedette, lors de ce concert présenté en direct, avec l’Adagio pour cordes de Barber, la Symphonie numéro 7 de Beethoven, la Symphonie numéro 2 de Schumann et la Symphonie numéro 5 de Mahler.