/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: un homme de Saguenay a vécu quatre quarantaines

Positive COVID-19 test and laboratory sample of blood testing for diagnosis new Corona virus infection(novel corona virus disease 2019)from Wuhan with hospital background. Pandemic infectious concept
Joel bubble ben - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

La famille d’un homme hospitalisé à Saguenay dénonce le manque d’informations transmises aux proches. 

Le père de Luc Gagnon a été victime d’un AVC un mois avant la pandémie. Depuis, Patrick Gagnon, 83 ans, a été soigné dans diverses installations. Il a fait pas moins de quatre quarantaines différentes.

Cette semaine, pendant quatre jours, sa famille a attendu son transfert de l'Hôpital de Chicoutimi où il était depuis trois semaines, vers le CHSLD de la Colline dans le secteur de Chicoutimi-Nord. À quelques reprises, ils se sont même présentés à cet établissement pour l’attendre, mais sans succès.

«Ils nous ont dit: "Ils ne vous ont pas avisés? C'est annulé, le transfert"» a expliqué Luc Gagnon en entrevue avec TVA Nouvelles.

Après quatre jours de report, Patrick Gagnon a finalement été transféré jeudi.

La conjointe de Luc Gagnon, Nathalie Morin, n’en revient pas des lacunes au niveau des communications avec les familles.

«Il est [censé] être transféré. Il ne l'est pas. On ne le sait pas. On va au CHSLD, il n'est pas là. Avec la situation, il y a un manque de communication. C'est un gros, gros manque», a estimé Mme Morin.

Comme proche aidant, Luc Gagnon s'occupe de son père, mais avec sa santé fragile d'immunosupprimé et l'éclosion actuelle à l'Hôpital de Chicoutimi, il n'osait pas y aller. Le seul moyen pour s'informer restait le téléphone, ce que Luc Gagnon décrit comme une aventure.

«Là, ils te disent, peser sur le un, peser sur le deux. Quand tu as fini, je pense que tu as fait quasiment 25 numéros.»

Quelques heures avant son transfert, il a pu parler à son père via FaceTime. «Il a quasiment pleuré. Il était content de me voir par téléphone. Moi aussi, j'étais content.»

Patrick Gagnon a été testé pour la COVID-19 avant son transfert. Personne n’a donné le résultat à sa famille.

«Ils ne m'ont pas appelé pour me dire si mon père était positif ou négatif, a indiqué Luc Gagnon. S'ils l'ont amené là-bas, moi je pense qu'il doit être négatif. Le plus plate, c'est qu'il manque d'informations. On n'a pas été informé.»

Nathalie Morin propose une solution. «Je me dis qu'ils devraient engager quelqu'un. Juste pour nous tenir au courant. Donner des nouvelles de ce qui se passe avec les familles.»

Avec son état de santé, Luc Gagnon sera plus à l'aise de venir voir son père au CHSLD de la Colline. Il croit qu'il recevra des soins adaptés à sa situation dans ce lieu.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres