/news/politics
Navigation

Un coup de fouet à l’économie

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault veut donner un coup de fouet à l’économie et va investir 1,6 milliard dans plusieurs secteurs. Le ministre des Finances, Eric Girard, estime que cela permettra de faire croître le PIB du Québec de 0,3 %. « Nous devons stimuler la croissance économique, nos entreprises doivent être plus compétitives plus productives, nous devons rehausser les compétences de nos travailleurs, c’est ainsi que nous fermerons l’écart de richesse avec le Canada », a dit M. Girard.

• À lire aussi: Le Québec poussé vers un déficit historique

547 millions pour la relance verte, la production québécoise et l’achat local  

Photo d'archives, Stevens Leblanc

Le gouvernement Legault met 300 millions $ supplémentaires dans son plan pour une économie verte, qui sera présenté lundi aux journalistes et qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre du Québec tout en appuyant l’industrie de l’électrification des transports.

Près de 250 M$ seront investis pour accroître l’autonomie alimentaire du Québec, entre autres en appuyant la croissance de l’industrie des serres, et en faisant la promotion des aliments produits et transformés au Québec.

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Les sommes vont également financer la Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois.  

459 M$ pour favoriser la réintégration des Québécois sur le marché du travail  

Photo Adobe Stock

Vous travaillez en restauration ou dans l’industrie aérienne et souhaitez effectuer un changement de carrière ?

L’État veut aider à « requalifier et former la main-d’œuvre » dans des secteurs stratégiques, la santé, la construction, et les technologies de l’information et du cinéma, par exemple.

« Certains secteurs demeurent en pénurie de main-d’œuvre bien que le taux de chômage du Québec est présentement élevé », a noté le ministre des Finances, Eric Girard.  

477 M$ pour stimuler la croissance économique  

Photo Adobe Stock

Québec s’inquiète de l’effondrement de l’investissement privé.

En injectant près d’un demi-milliard, il veut « stimuler la croissance économique » en encourageant l’investissement des entreprises, appuyer la recherche et l’innovation et « soutenir le développement économique des régions ».

« On parle de numériser les entreprises, stimuler les exportations, soutenir des secteurs stratégiques comme l’aéronautique, l’aluminium et les sciences de la vie », a précisé M. Girard.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.